EN DIRECT - Cannes 2019 : les larmes de Xavier Dolan à la projection de "Matthias et Maxime"

Festival de Cannes
DEMANDEZ LE PROGRAMME – Du tapis rouge aux coulisses, des projections à la Croisette, suivez le 72e Festival de Cannes avec notre envoyé spécial. Ce mercredi, Xavier Dolan et Arnaud Desplechin font leur entrée dans la compétition.
Live

CANNES JOUR 9, LE RÉCAP


Encore une grosse journée sur la Croisette pour les cinéphiles. Ce mercredi à la mi-journée, l’équipe de "Once Upon a Time in Hollywood" a de nouveau fait crépiter les flashes des photographes au Palais des Festivals. Quentin Tarantino et ses comédiens, Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie, ont tenu une conférence de presse au cours de laquelle le cinéaste a fait une belle déclaration d’amour à sa jeune épouse, Daniella Pick, assise devant lui.


Quelques jours après avoir reçu une Palme d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, Alain Delon a adressé une lettre à l’AFP dans laquelle il remercie son public pour l’avoir soutenu toutes ces années. "A vous qui avez fait ce que je suis, et qui ferez ce que je serai il me fallait vous le dire. Je vous dis merci, merci, merci", écrit le comédien âgé de 83 ans, qui a annoncé l’an dernier sa décision de de prendre sa retraite des plateaux.


Toujours au rayon émotion, le jeune réalisateur québécois Xavier Dolan a versé quelques larmes, avant et après la projection de "Matthias et Maxime", son nouveau film en compétition pour la Palme d’or. L’auteur de "Mommy" et "Juste la fin du monde" tient l’un des deux rôles principaux de cette histoire d’amour inavouée entre deux amis d’enfance.

TOUCHÉ


Beaucoup d'émotion chez Xavier Dolan à l'issue de la projection officielle de "Matthias et Maxime". Une histoire d'amour entre deux amis d'enfance dans lequel le cinéaste québécois tient l'un des deux rôles principaux...

PALMODOVAR


En attendant de connaître les heureux lauréats du palmarès, "Le Film Français" organise, comme chaque année, son tableau où 15 journalistes attribuent leurs étoiles en films en compétition. Douleur et gloire, de Pedro Almodovar, figure largement en tête.

Cannes 2019 : "Douleur et gloire" de Pedro Almodovar, chouchou des critiques pour la Palme d'or

Cannes 2019 : "Douleur et gloire" de Pedro Almodovar, chouchou des critiques pour la Palme d'or

LE COMPTE EST BONG


"Parasite", présenté ce mardi soir au Festival de Cannes, a littéralement ébloui les critiques. Un autre prétendant très sérieux pour la Palme d'or.

Cannes 2019 : et si Bong Joon-ho grillait la politesse aux favoris avec son épatant "Parasite" ?

Cannes 2019 : et si Bong Joon-ho grillait la politesse aux favoris avec son épatant "Parasite" ?

ÉMOTION


Xavier Dolan est heureux et très ému pour la première mondiale de son film. 

DOLAN MANIA


C'est l'heure de la montée des marches de "Matthias et Maxime", le nouveau film de Xavier Dolan, le réalisateur de "Mommy", en compétition. Parmi les invités sur le "red carpet", une certaine Marion Cotillard qu'il avait (magnifiquement) dirigé dans "Juste la fin du monde", Grand Prix à Cannes en 2016. 

DELON SUPERSTAR


Le monstre sacré du cinéma français, Alain Delon, récompensé dimanche au Festival de Cannes par une Palme d'or d'honneur, a souhaité rendre hommage à son public qui a fait "ce qu'il est" dans une lettre ouverte transmise à l'AFP.
  

"Au lendemain de cette Palme d'Or d'honneur, l'envie me prend de remercier toutes celles et tous ceux qui m'ont témoigné d'une manière ou d'une autre leur affection et leur sympathie, et plus encore", écrit le comédien âgé de 83 ans.
  

"Alors que mon voyage touche à sa fin, je veux le dire : j'ai connu tant de passions, tant d'amours, tant de succès et d'échecs, tant de controverses, tant d'esclandres, de ténébreuses affaires, tant de souvenirs, tant de rendez-vous manqués, de rencontres impromptues, tant de hauts et de bas ; que lorsque les honneurs ne seront plus que de vains et lointains souvenirs, il est une seule chose qui brillera par sa constance et sa longévité : vous, vous seuls",  ajoute-t-il.
  

"A vous qui avez fait ce que je suis, et qui ferez ce que je serai il me fallait vous le dire. Je vous dis merci, merci, merci", conclut l'icône du cinéma français des années 60 et 70, qui n'avait pu contenir ses larmes dimanche à Cannes en recevant une Palme d'or d'honneur. 

L'HOMMAGE DE DICAPRIO ET PITT A LUKE PERRY


Alors que Cannes s'emballe pour le dernier Tarantino (vous pouvez lire notre critique du film ICI), Leonardo Dicaprio et Brad Pitt ont tenu à rendre hommage à Luke Perry, qui partagent avec eux l'affiche de ce film. Dans les colonnes du magazine Esquire, Leonardo Dicaprio s'est souvenu avoir eu "des papillons dans le ventre" lorsque Luke Perry est arrivé sur le tournage. "On était comme des enfants dans un magasin de bonbons", a confirmé Brad Pitt. Je me souviens que je débutais ma carrière quand Beverly Hills 90210 était diffusé à la télé, et Luke Perry était une icône du cool pour nous en tant qu’adolescents. [Sur le tournage], il était incroyablement humble, formidable et investi. Il n'aurait pas pu être plus sympa (…) J'avais l'habitude de m’asseoir avec lui et d'avoir des conversations incroyables. C’était vraiment spécial".  

XAVIER DOLAN DEZINGUE NETFLIX


Décidément, Netflix n'est pas à la fête ! Après Edouard Baer, c'est au tour du réalisateur Xavier Dolan de s'en prendre aux plateformes de vidéo à la demande. Invité de l'émission "Stupéfiant !" tournée depuis Cannes, le réalisateur de "Ma vie avec John F. Donovan" a été questionné par Léa Salamé sur l'évolution du marché du cinéma. "Autour de moi, je sens que le marché s'est métamorphosé et que les gens préfèrent vivre le plaisir des films de façon individuelle et casanière plutôt que de se retrouver dans un espace socialement avec les autres. C'est dommage...", a-t-il estimé. Des propos qui font écho à ceux d'Edouard Baer, qui avait déclaré à l'ouverture du festival de Cannes : "Le cinéma, c'est la salle de cinéma, c'est être ensemble, sortir de chez soi, ce miracle-là, plutôt que de rester là à manger des pizzas en regardant Netflix […] C'est le collectif, le groupe, la chaleur humaine".


Xavier Dolan a poursuivi la réflexion : "Moi aussi, j'ai Netflix. Mais il faut que les deux puissent co-exister. L'un ne peut pas remplacer l'autre", a estimé Xavier Dolan, avant de lancer : "Le digital, c'est la platitude ! Ça manque de relief, ça manque de texture, ça manque de vie ! (...) Sur ces nouvelles plateformes, on créé une multitude de contenus qui sont extrêmement chiants et mauvais. Il y a quelque chose d'aseptisé qui correspond aussi à la mentalité et à la nature de ces plateformes", a conclu le réalisateur de Mommy. 

C'EST QUI LES PLUS BEAUX ? 


Retrouvez les plus belles images de la montée des marches de "Once Upon a Time in Hollywood"...

VIDÉO - Leonardo DiCaprio, Margot Robbie, Brad Pitt... Ils ont électrisé les marches de "Once Upon a Time in Hollywood"

VIDÉO - Leonardo DiCaprio, Margot Robbie, Brad Pitt... Ils ont électrisé les marches de "Once Upon a Time in Hollywood"

CANNES 2019, JOUR 9


C'est un accueil quasi-unanime qui a été réservé ce mardi à "Once Upon a Time in Hollywood", le nouveau film de Quentin Tarantino. Une deuxième Palme d'or après celle de "Pulp Fiction" en 1994 ? On le saura dans quelques jours. Ce mercredi matin, le cinéaste et ses comédiens iront à la rencontre de la presse pour livrer les coulisses de cette passionnante déclaration d'amour au cinéma.


Reste que la compétition n'est pas terminée. Deux films au menu aujourd'hui : "Matthias et Maxime" de Xavier Dolan, devant et derrière la caméra trois ans après "Juste la fin du monde". Et "Roubaix, une lumière", le troisième film français de la compétition signé Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem et Léa Seydoux.

NOTRE AVIS


Et si Quentin Tarantino tenait sa deuxième Palme d'or, 25 ans après "Pulp Fiction" ? 

"Once Upon a Time in Hollywood" : alors, il est comment le nouveau film de Quentin Tarantino ?

"Once Upon a Time in Hollywood" : alors, il est comment le nouveau film de Quentin Tarantino ?

NE PAS SPOILER SVP


Avant la projection officielle, Thierry Frémeaux a fait une demande un peu particulière aux spectateurs présents dans la salle. Comme pour le final de "Game of Thrones", le délégué général du Festival de Cannes leur a demandé de ne pas dévoiler l'intrigue "Once Upon a Time… in Hollywood", à la demande expresse de Quentin Tarantino. 

DU GLAMOUR  A GOGO

LUNETTES NOIRES SUR TAPIS ROUGE

MICHELLE MA BELLE

IL EST LÀ ! 


Ca y est, Quentin Tarantino est là ! Et il est accompagné de Leonardo Di Caprio et de Brad Pitt qui se prêtent au jeu des autographes. Et ça crie très très fort. "J'ai hâte que le monde découvre mon film", s'est réjoui le réalisateur en bas des marches. Margot Robbie est là aussi, ravissante dans un ensemble noir et blanc. 

PLUIE DE STARS 


Comme tous les soirs, les marches ont vu défiler des robes longues, des smokings, des noeuds papillon et un paquet de célébrités. Michelle Rodriguez, Adrian Brody, Benoît Magimel qui présente "Une fille facile" avec Zahia, la réalisatrice libanaise Nadina Labaki qui préside le jury Un Certain Regard.  

LEILA BEKHTI A LA RENCONTRE DES FANS

IL ÉTAIT UNE FOIS A CANNES 


C'est un des films les plus attendus de ce Festival. La montée des marches de "Once Upon a Time… in Hollywood", le film de Quentin Tarantino. En attendant que Brad Pitt et Leonardo Di Caprio ne foulent les marches, les célébrités se pressent sur le tapis rouge. On a notamment aperçu Leila Bekhti, Elodie Bouchez, Chloé Sevigny ou encore Hafsia Herzi.

ROMANCE


Star du nouveau Tarantino, Leonard DiCaprio n’est pas venu en célibataire sur la Croisette

Cannes : qui est Camila Morrone, le mannequin qui fait battre le cœur de Leonardo DiCaprio ?

Cannes : qui est Camila Morrone, le mannequin qui fait battre le cœur de Leonardo DiCaprio  ?

EXPLICATION


Dans un post Instagram, Elle Fanning a expliqué avoir fait un malaise lundi soir lors de la remise du Trophée Chopard parce que sa robe Prada était "trop serrée". Jugez par vous-mêmes...

LEO SUPERSTAR


C'est la montée des marches la plus attendues de la quinzaine. Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie entoureront Quentin Tarantino en fin de journée pour l'avant-première mondiale de "Once upon a time in Hollywood". Sur Twitter, on peut découvrir des posters mettant en scène Rick Dalton, le personnage incarné par Leo à l'écran...

ELLE VA BIEN


Après avoir fait un malaise lundi soir lors de la remise du Trophée Chopard, Elle Fanning a donné ce matin des nouvelles sur son compte Instagram. La comédienne américaine, membre du jury du 72e Festival de Cannes, explique que sa robe Prada était trop serrée. Et fait allusion, via le hashtag #TimeofTheMonth, à un petit souci intime. Plus de peur que de mal, donc.

CANNES 2019 JOUR 8 


Les cinéphiles ne parlent plus que de ça. Dans quelques heures, "Once upon a time in Hollywood" sera projeté pour la toute première fois à Cannes, Quentin Tarantino ayant achevé son nouveau film il y a quelques jours à peine. Sur Twitter, le cinéaste américain a publié une lettre demandant aux festivaliers de ne pas dévoiler l'intrigue de son dernier bébé.


Pour son retour à Cannes, 25 ans tout juste après "Pulp Fiction", Tarantino s'est entouré d'un casting haut de gamme qui l'accompagnera sur les marches : Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie. Coup de chaud en vue pour les chasseurs d'autographes !

CANNES JOUR 7, LE RÉCAP


Après l’hommage à Alain Delon, la compétition cannoise s’est accélérée ces dernières heures. "Une vie cachée", ou l’histoire vraie d’un objecteur de conscience autrichien refusant de rejoindre l’armée hitlérienne, a ravi les fans de Terrence Malick qui jugent qu’il s’agit de son meilleur film depuis… "Tree of Life", sa Palme d’or en 2011. 


Mais la délégation française n’est pas en reste. Avec "Portrait de la jeune en fille en feu", splendide romance historique au féminin, la réalisatrice Céline Sciamma a fait forte impression, tout comme ses deux comédiennes, Adèle Haenel et Noémie Merlant, qu’on verrait bien au palmarès samedi prochain. 


Ce lundi, la Croisette a vibré pour la performance de Idir Ben Addi, le jeune comédien belge qui interprète le rôle principal du nouveau film de Luc et Jean-Pierre Dardenne, "Le jeune Ahmed". Un drame qui ausculte, sans prendre parti, les ressorts de la radicalisation d’un adolescent sous l’influence d’un Imam radical.


Et puis le film que tout le monde attend, c’est bien évidemment "Once upon a time in Hollywood", le nouveau Quentin Tarantino. Si le cinéaste est déjà à Cannes depuis plusieurs jours, ses trois vedettes – Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie – sont attendues dans la soirée sur la Croisette. 


En début de journée, le cinéaste a écrit une lettre aux festivaliers pour leur demander de ne pas spoiler l’intrigue qui se déroule en 1969 à Los Angeles, l’été du meurtre de la comédienne Sharon Tate. S’est-il amusé à réécrire l’histoire comme il l’avait fait avec la Seconde Guerre mondiale dans "Inglourious Basterds" ?  Promis, on ne vous dira rien !

MÉSAVENTURE


La victime, dont l'identité n'a pas été dévoilée, poursuivra son Festival avec un sacré pansement :

Cannes : une actrice s'empale sur la grille de sa résidence

Cannes : une actrice s'empale sur la grille de sa résidence

COUP DE CŒUR


On a adoré le dernier film de Céline Sciamma, "Portrait de la jeune fille en feu". Les deux actrices principales y sont époustouflantes ! On vous raconte :

Noémie Merlant et Adèle Haenel : deux filles "en feu" pour un double prix d’interprétation à Cannes ?

Noémie Merlant et Adèle Haenel : deux filles "en feu" pour un double prix d’interprétation à Cannes ?

DOLAN FAN DE SCIAMMA


Qui a dit que les réalisateurs ne s'aimaient pas entre eux  ? Sur Instagram, Xavier Dolan s'est fendu d'une longue déclaration d'amour envers Céline Sciamma et son film "Portrait de la jeune fille en feu".

NO SPOILER !


Dans une lettre postée ce matin sur Twitter, Quentin Tarantino demande aux festivaliers de ne pas spoiler les futurs spectateurs de son nouveau film, Once upon a time in Hollywood", qui sera présenté mardi à Cannes...

AU VOLEUR !


Enquête sur la Croisette : les gérants de la plage Magnum, l'un des hauts lieux du Festival de Cannes, étaient toujours à la recherche ce lundi du bâtonnet de glace géant qui leur servait de décoration. L'objet, qui pèse deux mètres de long et pèse 20 kg, a été dérobé dans la nuit de samedi à dimanche. Une plainte doit être déposée ce lundi, annonce Nice Matin. Avis aux inspecteurs en herbe : des glaces de la marque seront offertes à qui le ramènera ou donnera des informations !

SYMBOLE


Sand Van Roy, l'actrice qui a porté plainte pour viol contre Luc Besson au soir du Festival de Cannes l'an dernier, a monté dimanche les marches de l'hommage à Alain Delon avec un message tatoué dans le dos...

Cannes : Sand Van Roy, l'actrice qui accuse Luc Besson de viol, fait un happening sur les marches de l'hommage à Alain Delon

Cannes : Sand Van Roy, l'actrice qui accuse Luc Besson de viol, fait un happening sur les marches de l'hommage à Alain Delon

MALICK SORT DE L'OMBRE


Absent sur les marches, le réalisateur américain Terrence Malick est venu recevoir une standing ovation à l'issue de la projection de son film, "Une vie cachée". Regardez...

C’est la quinzaine préférée des cinéphiles. La plus glamour et plus controversée aussi. La 72e édition du Festival a ouvert ses portes mardi 14 mai avec la cérémonie d'ouverture animée comme l'an dernier par le lunaire Edouard Baer, suivie par la projection de "The Dead Don’t Die" du réalisateur américain Jim Jarmusch, qui sort simultanément dans toute la France. Un film de zombies avec Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny et la chanteuse Selena Gomez, tous attendus sur les marches du Palais des Festivals.


Cet hommage caustique à un sous-genre populaire du cinéma d’horreur fait partie des 21 long-métrages en lice pour la Palme d’or qui sera décernée par le jury présidé par Alejandro González Iñárritu, l’auteur mexicain de "Amours Chiennes", "Birdman" et "The Revenant". Une sélection dans laquelle figure également "Douleur et Gloire" de Pedro Almodovar, "Matthias et Maxime" de Xavier Dolan, "Une vie cachée" de Terrence Malick ou encore "Once upon a time" in Hollywood de Quentin Tarantino. Et quatre films français : "Sibyl" de Justine Triet, "Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin, "Mektoube, My Love : Intermezzo" de Abdellatif Kechiche et "Les Misérables" de Ladj Ly.

Mais Cannes, c’est aussi son tapis rouge, immortalisé par une armada de photographes à l’affût d’un look extravagant, d’un sourire ravageur, d’un baiser fugace… ou d’un accident malencontreux qui entrera dans l’Histoire du Septième art. Cannes, enfin, c’est la promesse d'une poignée de polémiques comme on les aime. La première a éclaté dès lundi avec la pétition lancée par une association féministe américaine contre Alain Delon. Lui reprochant notamment ses propos racistes, homophobes et misogynes, elle demande l’annulation de la Palme d’honneur qui doit lui être décernée dimanche prochain. Ça promet !

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter