Festival de Cannes 2019 : qui entoure le président du jury Alejandro Gonzales Iñarritu ?

Festival de Cannes

Toute L'info sur

Festival de Cannes 2019

CASTING – Le Festival de Cannes s'ouvre ce mardi. Autour du président, le cinéaste mexicain Alejandro Gonzales Iñarritu, on retrouve notamment le réalisateur français Robin Campillo et la comédienne américaine Elle Fanning.

C’est un jury très cinéphile, sinon pointu, qui accompagne le Mexicain Alejandro Gonzales Iñarritu dans la quête de la Palme d’or du 72e Festival de Cannes. Aux côtés du réalisateur oscarisé de "Birdman" et "The Revenant", on retrouve quatre hommes et quatre femmes, issus de sept nationalités différentes, dont deux Français, le réalisateur de "120 Battements par minute" Robin Campillo, qui avait décroché le Grand prix en 2017, avant de rafler une moisson de César, et l’auteur de bande-dessinée et réalisateur Enki Bilal. 

Sur les marches, plusieurs cinéastes récompensés sur la Croisette : le Grec Yorgos Lanthimos, prix de la mise en scène en 2017 pour "Mise à mort du cerf sacré", récemment nommé aux Oscars pour "La Favorite" ; le Polonais Pawel Pawlikowski, prix de la mise en scène 2018 pour "Cold War", un film nommé depuis à l’Oscar du meilleur film étranger et du meilleur réalisateur ; mais aussi l’Italienne Alice Rohrwacher, Grand Prix en 2014 pour "Les Merveilles" et prix du scénario l’an dernier pour "Heureux comme Lazzaro".

Voir aussi

Le jury de cette édition 2019, qui se déroule du 14 au 25 mai, est complété par la comédienne américaine Elle Fanning, vue à Cannes dans "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn et "Les Proies" de Sofia Coppola ; la réalisatrice Kelly Reichardt, figure du cinéma indépendant américain, sélectionné à Un Certain Regard en 2008 avec "Wendy et Lucy" ; et enfin la réalisatrice franco-guinéenne Maimouna N’Diaye, auteure de nombreux documentaires sur l’Afrique, qui a prêté sa voix à la mère de Kirikou dans le film de Michel Ocelot.

21 films sont cette année en lice pour la Palme d’or, parmi lesquels "Le jeune Ahmed", des frères Dardenne, "Douleur et Gloire" de Pedro Almodovar, "Parasite" de Bong Joon-Ho ou encore "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma, "Mektoub, My Love : Intermezzo" de Abdellatif Kechiche et "Once Upon a Time in Hollywood" de Quentin Tarantino.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter