VIDEO - "Arrêtez de bombarder les hôpitaux" : l'équipe du film syrien "For Sama" proteste sur les marches

Festival de Cannes
HAPPENING – Message politique, mercredi 15 mai sur les marches du Festival de Cannes. Accompagnés d’un médecin syrien, les réalisateurs du documentaire "For Sama" ont brandi des pancartes pour demander l’arrêt des bombardements sur les hôpitaux du pays.

Sur les marches de Cannes, il y a du glamour. Et aussi de la politique. L’an dernier, l’actrice franco-libanaise Manal Issa avait brandi une pancarte pour dénoncer la répression israélienne à Gaza. Ce mercredi, sur les marches du film français "Les Misérables", c’est l’équipe du documentaire "For Sama", présenté en séance spéciale, qui a profité de la présence des photographes pour adresser un message aux autorités syriennes.


Sur le tapis rouge, les co-réalisateurs Edward Watts et Waed Al Kateab et le docteur Hamza Al Kateab ont soulevé trois panneaux formant la phrase "Stop Bombing Hospitals" (Arrêtez de bombarder les hôpitaux – ndlr), sous le regard du délégué général Thierry Frémaux.

"For Sama", c’est la véritable histoire de Waad al-Kateab, simple étudiante à Alep en 2012 lorsque les combats ont éclaté entre les rebelles et forces de Bachar al-Assad. Quatre ans plus tard, lorsque le documentaire débute, la jeune femme est devenue maman et attend un deuxième enfant dans une ville ravagée par la violence.

Pour se faire entendre, elle va diffuser sur Internet des reportages qui feront le tour du monde, en appelant à la communauté internationale pour mettre fin au conflit. Primé en mars dernier au festival américain South by Southwest, "For Sama" n’a pas encore de date de sortie en France.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter