Cannes 2018 : Vincent Lindon ouvrier en colère dans "En guerre", le nouveau film de Stéphane Brizé

ZOOM - Trois ans après son rôle de chômeur dans "La loi du marché", qui lui avait valu le prix d’interprétation, Vincent Lindon reviendra à Cannes avec le réalisateur Stéphane Brizé pour "En Guerre". L’acteur y incarne le porte-parole des ouvriers d’une usine promise à la fermeture. Envie de vous faire une idée ? La bande-annonce est déjà disponible.

C’est la star engagée du cinéma français. En 2015, Vincent Lindon incarnait avec brio Thierry, un père de famille au chômage, broyé par la machine économique, dans "La Loi du marché" de Stéphane Brizé. A la clé, le prix d’interprétation masculine à Cannes, le César du meilleur acteur quelques mois plus tard, et entre les deux un beau succès populaire, avec près de 1 million de spectateurs.


L’acteur et le réalisateur vont de nouveau fouler les marches du Palais des Festivals en mai prochain puisque "En Guerre", leur nouvelle collaboration, figure parmi les trois film français retenus dans la compétition officielle du 71e Festival de Cannes, annoncée ce jeudi 12 avril par le délégué général Thierry Frémaux.

C’est en novembre dernier, dans le Lot-et-Garonne, que le duo a tourné ce drame social qui met en scène les ouvriers en colère d’une usine frappée par une fermeture soudaine, en dépit des bénéfices de leur entreprise. Et la première bande-annonce du film, qui vient d'être dévoilée par Diaphana, son distributeur, est plutôt prometteuse.


Enflammé, comme souvent, Vincent Lindon incarne Laurent Amédéo, le porte-parole des ouvriers, le reste du casting étant composé en grande partie des vrais employés de l’usine Métal Aquitaine, placée en redressement judiciaire. Et qui a réussi  maintenir son activité, après un plan de reprise. Auront-ils l'occasion de faire un selfie tous sur les marches ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter