VIDEO - Cannes 2018 : Daniel Cohn-Bendit, Estelle Lefébure et La Toya Jackson montent les marches sous la pluie pour "Burning"

SINGIN' IN THE RAIN - En plus d'une robe de soirée et d'un smoking, mieux valait arborer un parapluie sur le tapis rouge de Cannes, mercredi 16 mai pour éviter de ruiner sa mise en plis. Des agents de sécurité le font même pour vous quand vous êtes une célébrité.

C'est ce qu'on appelle l'ascenseur émotionnel. Vous apprenez que vous montez les marches au Festival de Cannes, vous êtes ravis. Puis vous passez la tête par la fenêtre et c'est la douche froide. Littéralement. Les festivaliers invités ce mercredi à assister à la projection du film sud-coréen "Burning" ont foulé le tapis rouge sous la pluie, faisant du parapluie l'accessoire tendance du jour. Mais pas question d'amener le vôtre devant les photographes. Si vous êtes un temps soit peu célèbre, un agent de sécurité se chargera de vous protéger des gouttes avec le sien. Dans le cas contraire, il ne vous reste plus qu'à grimper plus vite que vous ne l'auriez voulu pour ne pas risquer d'abîmer votre brushing.

Parmi les chanceux escortés d'un parapluie, on a reconnu les mannequins Estelle Lefébure, Milla Jovovich, Izabel Goulart, Toni Garrn, Cindy Bruna et Barbara Palvin. De quoi donner - encore une fois - au tapis rouge cannois des airs de Fashion Week. Des invitées ont tenté de se distinguer en portant des robes tout simplement importables et difficilement descriptibles. Comme si Jeff Goldblum s'était transformé en Maya l'Abeille avec des ailes géantes dans le dos plutôt qu'en mouche. Pas de quoi surprendre Daniel Cohn-Bendit, venu présenter le documentaire "La Traversée" de Romain Goupil. Sa manière à lui de fêter le 50e anniversaire des événements de Mai-68.

En vidéo

Cannes 2018 : les marches de "Solo : a Star Wars Story"

Retrouvez toutes les informations sur le 71e Festival de Cannes dans notre dossier spécial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter