VIDÉO - Cannes 2018 : Iris Mittenaere les a tous éclipsés

VIDÉO - Cannes 2018 : Iris Mittenaere les a tous éclipsés

SUBLIME - L'ancienne Miss Univers a rendu sa couronne mais n'a rien perdu de son aura. C'est simple : sur les marches du film de Christophe Honoré, "Plaire, aimer et courir vite", on n'a vu qu'elle.

Elle avait vendu la mèche en répondant à un commentaire sur Instagram. Déjà présente à Cannes l'an dernier, Iris Mittenaere a effectué sa deuxième montée des marches, jeudi, à l'occasion de la projection du film de Christophe Honoré, "Plaire, aimer et courir vite". Sa tenue en a laissés plus d'un sans voix. A commencer par nous. 

L'ancienne Miss Univers portait une robe blanche fendue jusqu'à mi-cuisse au large décolleté, aux épaulettes frangées en métal. Une tenue digne du tapis rouge à laquelle elle a parfaitement rendu hommage. La Nordiste de 25 ans s'est même offert une minute de descente des marches pour que sa robe soit photographiée sous toutes les coutures. A la fin de la projection, elle devait sans aucun doute aussi retrouver la future maman Sylvie Tellier, directrice générale de la Société Miss France, qui a foulé le "red carpet" aux côtés de son mari.

Toute l'info sur

Festival de Cannes 2018

Lire aussi

Iris Mittenaere n'a également probablement pas dit son dernier mot sur la Croisette. On est quasi certains de la retrouver, comme l'an dernier, au gala annuel de l'amfAR (une fondation américaine de lutte contre le sida) qui se tiendra à l'Eden Roc du Cap d'Antibes jeudi prochain.

En vidéo

Cannes 2018 : ils ont osé les selfies sur les marches

Lire aussi

Retrouvez toutes les informations sur le 71e Festival de Cannes dans notre dossier spécial.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

EN DIRECT - Manifestation pro-palestinienne interdite à Paris : le préfet de police ferme les commerces à Barbès

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue, les enquêteurs recherchent ses armes

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.