VIDEO - "On est des gens normaux" : on a passé la nuit avec le gang des escabeaux du Festival de Cannes

A LA GUERRE COMME A LA GUERRE - Ils seront là pendant toute la durée du Festival, prêts à photographier les stars qui monteront les marches. Mais pour s'assurer une bonne place, mieux vaut venir de bonne heure. LCI était là au moment où les barrières ont été installés devant le Palais des Festivals. On vous raconte.

Les Cannois le savent bien. Mieux vaut éviter de prévoir des travaux qui nécessitent un escabeau pendant la durée du Festival. Car plus que les noeuds papillons et les robes de soirées, c'est l'accessoire qui se retrouve très rapidement en rupture de stock, bien avant l'arrivée des stars sur la Croisette. Un objet qui a même donné son nom à un groupe tout particulier : "le gang des escabeaux". Photographes amateurs (mais aussi bien équipés que des professionnels), ils se retrouvent tous les ans au même endroit pour suivre les montées des marches au meilleur endroit possible. Et pour l'obtenir, il faut se montrer patient. Très patient.

La règle est simple : premier arrivés, premier servis. Certains sont donc venus il y a un mois pour déposer un autocollant à leur nom sur le trottoir faisant face au Palais des Festivals. 48h avant, ils sont venus accompagnés de leur arme secrète avant d'attendre. Attendre. Et encore attendre que les barrières soient installées et qu'ils puissent y attacher "leur précieux". L'heure précise n'est jamais communiquée. Seule l'observation des ballets de voiture permet d'estimer l'instant T où il faudra se montrer plus réactif que les autres.

Dans la nuit de lundi à mardi, ils étaient une petite centaine prêts à bondir pour s'accrocher. La fatigue, le stress et l'esprit de compétition combinés donnant lieu à des scènes de chamailleries et de rappels à l'ordre. Un chef d'orchestre auto-désigné tente tant bien que mal de remettre de l'ordre, alors que deux femmes se battent pour une place en poussant leurs escabeaux respectifs pour grappiller quelques centimètres. Puis les tensions disparaissent, le calme revient. Comme un happy end hollywoodien. 

En vidéo

Cannes 2018 : Cate Blanchett, Penélope Cruz, Javier Bardem... Ils sont attendus sur les marches

Retrouvez toutes les informations sur le 71e Festival de Cannes dans notre dossier spécial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter