VIDEO - "Solo" : qui est Joonas Suatomo, le basketteur finlandais qui s'est glissé dans le costume de Chewbacca ?

LOST IN TRANSLATION - Il est l'homme derrière le Wookie. Celui qui donne vie au compagnon inséparable de Han solo depuis l'épisode VIII de "Star Wars". A l'affiche de "Solo : A Star Wars story", présenté à Cannes ce mardi, Joonas Suotamo nous donne quelques rudiments pour parler comme un wookiee.

Il s'est "toujours vu comme un Luke Skywalker". Mais du haut de ses 2,11 m, c'était presque une évidence. Le costume de Chewbacca était pour lui. Joonas Suotamo incarne le plus célèbre des Wookies depuis "Star Wars épisode VII - Le Réveil de la Force", dans lequel il était la doublure. Seul aux manettes depuis l'épisode VIII et le départ à la retraite de Peter Mayhew, il retrouve son double aux poils longs dans "Solo : A Star Wars Story", présenté mardi en compétition officielle au Festival de Cannes. "Vous y découvrirez comment sa relation avec Han Solo a débuté. On sait tous ce que ça donne à la fin. C'est un duo qui fonctionne, qui a ses divergences d’opinion mais qui semble puiser l’un dans l’autre, en tout cas plus qu’ils n’en ont conscience", nous explique-t-il.

Oui, Chewbacca a les yeux bleus

L'ancien basketteur finlandais de 32 ans nous raconte également comment il a obtenu son rôle. "J’ai joué au basket-ball toute ma vie et j’ai été contacté par la Fédération finlandaise de basket qui avait reçu un appel mystérieux de la part d’un film hollywoodien à gros budget. Ils m’ont appelé et m’ont demandé si j’étais intéressé car ils cherchaient quelqu’un de ma taille et des yeux bleus comme les miens", dit-il, nous apprenant au passage que Chewbacca a les yeux bleus. Cinq mois plus tard, il se glissait dans le célèbre costume. Et apprenait à parler le wookiee, la langue de Chewie, développé par son prédécesseur Peter Mayhew. Il nous en fait une démonstration, comment dire, saisissante.

Ce langage, c'est bien tout ce qu'il a ramené du tournage de "Solo". "Je suis un trop grand fan pour voler quelque chose. Et vous ne savez jamais s’ils ne vont pas en avoir besoin pour un nouveau film. J’ai été un bon garçon", confesse-t-il. Sans vouloir nous dire si les fans de Star Wars le reverront sur grand écran... 

En vidéo

"Solo" projeté à Cannes 2018 : "C'est notre rite de passage"

Retrouvez toutes les informations sur le 71e Festival de Cannes dans notre dossier spécial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter