175 millions d’euros par an, le PSG prolonge son juteux contrat avec l’office de tourisme qatari

Football
ARGENT – Alors que son bail de sponsoring avec l’office de tourisme qatari (QTA) a touché à sa fin en juin, le Paris Saint-Germain va le prolonger pour un montant substantiel : 175 millions d’euros par an, soit le tiers du budget du club.

C’est un contrat qui vaut son pesant d’or mais qui a aussi causé des soucis au PSG. En mai 2014, le club parisien a été épinglé par l’UEFA pour non-respect du fair-play financier (FPF). En conséquence, les dirigeants du Paris-SG ont vu leur marge de manœuvre considérablement réduite sur le marché des transferts, avec notamment une masse salariale contrôlée. Mais cette péripétie est désormais de l’histoire ancienne pour les champions de France, qui ont su se mettre en conformité avec l’instance européenne en étant à l’équilibre financier voulu en seulement un an.

30% d'un budget entre 550 et 560M€

Ce bail qui liait les deux parties est arrivé à son terme le 30 juin dernier, quatre ans après sa signature. Selon Le Parisien de ce mercredi, il va être prolongé puisqu’un accord entre les deux parties a été trouvé. Le montant a un peu été revu à la baisse en comparaison à celui obtenu en 2012 (200 millions d’euros) qui avait valu une décote de moitié de l’UEFA, précipitant les sanctions du "FPF"… Cette fois-ci, il est évalué à 175 millions d’euros, soit 30% d’un budget compris entre 550 et 560M€ et devrait être entériné dans les prochaines semaines.

Lire aussi

Pour justifier ce contrat et ce montant, plusieurs opérations sont prévues dans l’optique de promouvoir le tourisme au Qatar (l'image des joueurs utilisée, stage dans l'émirat,..). D’autant que l’UEFA jugera la validité de cet accord dans le courant du mois d’octobre mais le PSG devrait passer cet étape sans difficulté et ne pas subir le couperet de l’instance européenne puisque selon les explications d’une source au Parisien : "Le prix normal du marché est une notion évolutive. En trois ans, le PSG est devenu une marque beaucoup plus forte. Donc ses contrats sponsoring aussi ont pris une valeur supérieure." 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter