3 choses à savoir sur Alex Teixeira, l'atout numéro 1 du Chakhtar Donetsk

3 choses à savoir sur Alex Teixeira, l'atout numéro 1 du Chakhtar Donetsk
Football

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Paris Saint-Germain se rend, mercredi, sur la pelouse de l’Arena Lviv en Ukraine pour affronter le Chakhtar Donetsk. Les hommes de Laurent Blanc, qui tenteront de ramener une deuxième victoire après le succès acquis face à Malmö, devront faire face à une colonie brésilienne. Parmi eux, le meneur de jeu et buteur, Alex Teixeira. Présentation.

Meneur - buteur
23 buts la saison passée, 13 réalisations lors de cet exercice… Au total, Alex Teixeira en est à 76 buts en 212 matchs avec le Chakhtar Donetsk. Un sacré bilan pour celui qui joue en position de meneur de jeu, derrière l’attaquant de pointe. Arrivé en 2009, à l'âge de 19 ans, chez les orange et noir, le Brésilien venu des favelas est en train, à 25 ans, de faire sa meilleure saison. Formé à Vasco de Gama, Alex Teixeira possède une frappe de balle puissante et une technique hors pair. Aux joueurs du PSG de contrôler cet électron libre au risque de le payer cher.

EN SAVOIR + >> En direct : suivez Donetsk-PSG avec nous


Souhaité par Chelsea, Manchester ou Monaco
Lors du mercato d’été, les joueurs brésiliens du Chakhtar Donetsk ont été approchés par des grands clubs. Douglas Costa a signé au Bayern tandis que Luiz Adriano fait le bonheur cette saison du Milan AC. Alex Teixeira était lui aussi sur les tablettes de certains clubs. On a évoqué un moment un transfert vers Monaco et même le Paris Saint-Germain. Les bruits qui courent n’ont jamais cessé autour du meneur de jeu. Dès son plus jeune âge, alors qu’il était encore au Brésil, le numéro 29 du Chakhtar était très fortement souhaité par Chelsea ou Manchester City. Il prendra finalement la direction de l’Ukraine.

À LIRE AUSSI >> Tout savoir sur l'arena Lviv, le stade où se déroule le match entre le Chakhtar Donetsk et le PSG .

Porté disparu
L’anecdote avait été révélée par la chaîne Infosport +. Lors de la pré-saison de la saison 2014/2015, Alex Teixeira avait fait parlé de lui pour des raisons extra-sportives. Alors que la guerre frappait de plein fouet Donetsk, contrôlée par les séparatistes pro-russes installées dans l’Est du pays, Alex Teixeira et cinq de ses coéquipiers ont décidé de ne pas rentrer en Ukraine après un match amical face à l’Olympique Lyonnais. Les footballeurs sont revenus à Donetsk quelques semaines après. Mircea Lucescu, le coach roumain du club, évoquant un kidnapping de la part de son agent. Ambiance.

EN SAVOIR + >> "Jouer avec Ibrahimovic, c'est magnifique" selon Cavani

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter