82% des Français soutiennent Deschamps et la mise à l’écart de Benzema

Football

EURO 2016 – Alors que la préparation de l’équipe de France est polluée par des polémiques sur fond de racisme, un sondage du Parisien redonne du baume au cœur à Didier Deschamps. Les Français font corps derrière le sélectionneur.

Pour tenter de s’extraire du contexte un peu anxiogène qui les entoure depuis les sorties au vitriol de Karim Benzema et d’Eric Cantona, les joueurs de l’équipe de France ont trouvé du réconfort, ce dimanche matin, en lisant le sondage commandé par Le Parisien . A l’aune de l’Euro (10 juin-10 juillet), Didier Deschamps voit sa position renforcée puisque 80% des Français ont une bonne opinion du sélectionneur, même si Benzema assure qu’il a "cédé sous la pression d’une partie raciste de la France."

Un plébiscite pour Deschamps et ses choix 

Le capitaine des Bleus lors des épopées victorieuses de 1998 et 2000 jouit, donc, toujours d’une image quasi immaculée auprès de ses compatriotes. 82% d'entre eux considèrent Deschamps comme un bon sélectionneur, un pourcentage qui monte à 90% chez les amateurs de football. Les sondés valident la liste des 23 établie pour l’Euro, qui "représente la diversité de la France et notamment des banlieues" à 79%. Mais surtout, ils soutiennent la décision forte de "DD" et de Noël Le Graët de se passer de Benzema pour l’Euro (82%).

A LIRE AUSSI
>>
Benzema : "Deschamps a cédé à la pression d'une partie raciste de la France"
>>
Benzema et Ben Arfa absents des 23, Eric Cantona y voit du racisme  

Le couperet tombe sur l’attaquant du Real Madrid. Pour les Français, à 95%, il a été écarté en raison de l’affaire de la sextape et son comportement, contre 4% à cause de ses origines. Pour qualifier Deschamps, les termes "sérieux" (84%), "compétent" (82%), "simple" (82) et "sympathique" (74) recueillent le plus de suffrages. Mais si ce sondage est de nature à le rassurer, l’homme fort des Bleus aura la pression puisque 78% lui font confiance pour mener l’équipe de France sur le toit de l’Europe le 10 juillet prochain.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter