A Marseille, les supporters mettent en garde les joueurs

A Marseille, les supporters mettent en garde les joueurs

DirectLCI
LIGUE 1 - A la veille d'un match déterminant pour eux face à Valenciennes mercredi, les joueurs de l'Olympique de Marseille, accompagnés du staff du club, ont rencontré les groupes de supporters. Lesquels ont clairement identifié leurs cibles au sein de leur équipe.

Le supporter marseillais est aussi exigeant qu'il est passionné. Après le communiqué au vitriol la semaine passée, après les 5 minutes de grève d'encouragements à Monaco dimanche , les membres des associations de supporters ont rencontré les joueurs de l'Olympique de Marseille, mardi soir, à la veille d'un match capital pour leur club qui espère toujours rester dans la course à la Ligue des champions .

Et sans s'emporter, les fans de l'OM ont clairement fait état de leurs critiques, face aux joueurs. En commençant d'abord par tirer sur deux joueurs annoncés comme cadres mais en décrépitude depuis le début de saison : Nicolas Nkoulou et Dimitri Payet, recruté à Lille contre un peu plus de 10 millions d'euros. ''Ils sont où ? Nicolas, c'était le meilleur, tout le monde le voulait, même le Barça, et maintenant la réserve n'en veut même pas ! Et Payet, il va regarder la Coupe du monde à la télé si ça continue'', auraient ainsi lancé les supporters, selon RMC Sports .

Les jeunes dans le viseur des supporters

Alors que les joueurs cadres de l'effectif (Mandanda, Ayew, Gignac, lequel s'est plaint d'être trop rapidement insulté) ont fait front face aux supporters, les jeunes sont restés en retrait. Et il valait mieux pour leurs oreilles. ''L'OM est un club qu'il faut respecter, qui peut vous emmener très haut mais peut aussi vous couler'', aurait ainsi déclaré un supporter qui visait notamment Giannelli Imbula (21 ans) et Benjamin Mendy (19 ans). Une pique qui a apparemment fait réagir Souleymane Diawara (35 ans), qui a renchéri : ''Bien parlé'', toujours selon RMC.

Un dialogue qui confirme le fossé de générations qui plombe le club depuis le début de saison. Lors de son limogeage, Elie Baup se voyait notamment reprocher sa mauvaise gestion de l'effectif, entre jeunes très (trop) ambitieux et anciens incapables d'imposer le respect car pas toujours au niveau. Ce qui n'a visiblement pas changé depuis la nomination d'Anigo . A la suite de cette réunion, les supporters ont promis d'encourager leur équipe lors du match de mercredi face à la Valenciennes. Au moins au début.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter