A Nice, les maillots de Mario Balotelli s'arrachent comme des petits pans... bagnats

A Nice, les maillots de Mario Balotelli s'arrachent comme des petits pans... bagnats

EFFET "BALO" - L'attaquant italien retrouve de sa superbe sur la French Riviera. Et les Niçois sont fans de celui qui leur permet d'occuper provisoirement la tête du Championnat.

Avec 1600 maillots floqués à son nom écoulés depuis le 1er septembre, selon l'OGC Nice, l'attaquant italien Mario Balotelli, en pleine résurrection sur le terrain depuis son arrivée sur la Côte d'Azur, est aussi la star de la boutique du club.

Dans les premiers temps, le club s'est laissé surprendre, au point d'être en rupture de stock du maillot de l'Italien dans "quelques tailles seulement", pendant "deux ou trois jours", reconnaît Richard Elkaïm, directeur merchandising du club azuréen. "Tout est rentré rapidement dans l'ordre", rassure-t-il cependant.

On monte à 80, 100 maillots sur certains jours"- le patron du merchandising de l'OGC Nice

Parti sur des bases d'une cinquantaine de maillots vendus chaque jour, le rythme s'est même depuis accéléré, assure M. Elkaïm: "On monte à 80, 100 maillots sur certains jours, dont ceux des matchs. Balotelli est notre tête de gondole, c'est évident, mais il y a un effet de toute l'équipe qui flambe et qui réussit un super début de championnat. Nous ne vendons pas que du 'Super Mario'".

Le club envisage désormais d'écouler au total quelque 15.000 maillots tout au long de la saison - soit quasiment le double de l'an passé (8500). Des commandes viennent d'Italie (le club s'est d'ailleurs doté d'un compte Twitter italien), d'Angleterre, de Suisse, d'Allemagne ou encore de Chine, pays natal de Chien Lee et Alex Zheng, les nouveaux actionnaires majoritaires de l'OGCN, des Etats-Unis ou d'Australie, selon le club.

Les abonnements, eux aussi, sont en nette hausse, de 20% par rapport à la saison passée au même moment.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

    EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

    "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

    Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

    VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.