A quoi ressemblera la prochaine Coupe du monde en 2023 ?

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

FOOTBALL - L'édition 2019 de la Coupe du monde s'achevant, la Fifa réfléchit déjà à celle de 2023. Et son président Gianni Infantino veut y apporter quelques changements, comme l'élargissement du tournoi de 24 à 32 équipes.

Le président de la Fifa Gianni Infantino a estimé vendredi que la France venait d'organiser la "meilleure Coupe du monde féminine de l'histoire", et a assuré qu'il y aurait "un avant et un après Mondial-2019". Pour l'édition 2023, il a d'ores et déjà prévu des changements ; il soumettra prochainement au conseil de la Fifa cinq mesures pour donner un coup d'accélérateur au football pratiqué par les femmes.

• 32 équipes

Tout d'abord, Gianni Infantino proposera l'élargissement de la compétition de 24 à 32 équipes, sur le modèle de ce qui a été fait chez les garçons, qui en 2026 joueront une compétition à 48 équipes contre 32 auparavant. "Il ne faut pas perdre de temps, il faut travailler, rien n'est impossible. Si on regarde le succès de cette Coupe du monde, il faut voir encore plus grand" estime lnfantino. Aussi, si la mesure est acceptée, les pays en lice pour l'organisation de la prochaine compétition - Australie, Brésil, Argentine, Bolivie, Colombie, Japon, Afrique du sud, Corée du sud, Nouvelle-Zélande - devront s'adapter.


• Une dotation deux fois plus importante

Pour le Mondial-2023, Infantino veut également doubler la dotation de la Fifa. Lors de cette édition, l'instance avait déjà mis en avant une augmentation "significative" du "prize-money" avec 30 millions de dollars distribués entre les 24 équipes, mais l'écart reste abyssal avec les garçons et les quelques 400 millions de dollars destinés aux 32 sélections du Mondial en 2018.

Améliorer le niveau de jeu

Outre ces deux mesures qui auront un impact direct sur la future compétition, Gianni Infantino souhaite aussi axer le travail de la Fifa sur le développement du football au féminin. Des investissements qui pourraient avoir un impact direct sur le niveau de jeu et la réduction des écarts entre les équipes nationales. Ainsi, le président de la Fifa propose également :


• Une Coupe du monde des clubs

Pour donner encore plus de visibilité aux femmes, Gianni Infantino souhaite organiser dès l'année prochaine une Coupe du monde des clubs. 


• Une Ligue des nations féminine

L'Italo-suisse défend aussi un projet de Ligue des nations féminine qu,i selon lui, permettrait de dynamiser les sélections nationales en organisant davantage de matches.


• 1 milliard d'euros pour poursuivre le développement

Infantino veut porter à 1 milliard d'euro l'enveloppe globale de la Fifa consacrée au développement du football féminin. "Il faut investir pour faire croître le football féminin dans le monde entier."


Gianni Infantino n'a en revanche pas repris à son compte l'envie du président de la Fédération française de football Noël Le Graët d'organiser une Coupe du monde féminine tous les deux ans au lieu de quatre. "J'y crois quand je vois une telle réussite" avait ainsi déclaré le président de la FFF. "Attendre quatre ans pour faire la même chose, ce n'est pas très bien. On peut faire une Coupe du monde tous les deux ans, les continents ont besoin d'images, d'avoir davantage de matches, nous ne sommes qu'au début."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter