A Saint-Etienne, Lyon veut mordre quand même

A Saint-Etienne, Lyon veut mordre quand même

DirectLCI
FOOTBALL - Lyon va disputer le derby contre Saint-Étienne dimanche (21 heures) sans sept de ses joueurs. Pourtant, l’enjeu est énorme.

Fofana, Grenier, Danic, Umtiti, Dabo, Miguel Lopes, Bisevac... N’en jetez plus. Ils sont sept Lyonnais à être d’ores et déjà forfait ou à demeurer fortement incertains pour la réception des Verts dimanche. Heureusement Henri Bedimo, touché à une cheville depuis plusieurs semaines et absent à Guingamp la semaine dernière (1-0), devrait pouvoir tenir sa place. Cela n’empêche pas Rémi Garde d’être confronté à un véritable casse-tête.

Alors que son équipe s’apprête à disputer le mois le plus important et le plus excitant de la saison (le derby, le quart de finale de la Ligue Europa face à la Juventus Turin, le double affrontement en une semaine face au Paris-SG dont une finale de Coupe de la Ligue), l’entraîneur lyonnais doit faire avec les moyens du bord. Pour ce match, compte tenu de l’absence d’au moins trois de ses joueurs dans ce secteur de jeu, il va bricoler une nouvelle défense avec peut-être Sarr (20 ans), qui ne compte qu’une titularisation en L1, Tolisso (19 ans), baladé du milieu à l’arrière-garde et Zeffane (21 ans) qui n’est plus apparu en Championnat depuis le 9 février à Nantes (2-1) et ne doit sa présence dans le groupe qu’à l’hécatombe que subit celui-ci.

Distancer l'OM ou dire adieu à la Ligue des champions

Autant de jeunes sur lesquels vont reposer, à cette occasion, les ambitions de l’OL par rapport à la perspective d’une qualification en Coupe d’Europe la saison prochaine. Si les Lyonnais parviennent à battre Saint-Etienne, ils reviendraient à sa hauteur à la 4e place tout en éloignant la menace de Marseille pour la cinquième.

En revanche, un revers à domicile – le deuxième de suite après celui concédé devant Monaco (2-3) - et les adversaires du jour prendraient une avance confortable de six longueurs. Sans doute irrémédiable. Ce serait la première année depuis 1993 que les Verts devanceraient l’OL au classement de fin de saison. Et ça, les Lyonnais ne veulent pas en entendre parler. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter