Abidal, Benzema, Brandao... Les mises au point de Didier Deschamps

Abidal, Benzema, Brandao... Les mises au point de Didier Deschamps

DirectLCI
EQUIPE DE FRANCE - Invité sur RTL ce lundi, Didier Deschamps a balayé l'actualité des Bleus jusqu'à évoquer les situations d'Éric Abidal et Mamadou Sakho, sans occulter les récents appels du pied de Brandao. Morceaux choisis.

À mesure que la Coupe du monde au Brésil approche, la tension autour des Bleus s'accentue. En attendant l'annonce officielle de la liste des 23, le 2 juin, puis leur premier match du tournoi contre le Honduras, le 15, les déclarations publiques de Didier Deschamps vont ainsi être disséquées dans l'espoir de trouver des réponses aux questions qui s'accumulent. Le passage du sélectionneur dans l'émission Le Club Liza, sur RTL, ce lundi soir, n'échappe évidemment pas au phénomène.

Sur le cas Abidal
"Je ne suis pas venu voir Monaco-Lille (1-1 dimanche) simplement pour le voir lui. Sur le terrain, il y avait pas mal de présélectionnés susceptibles d'être dans la liste. Si j'ai pu le voir ? Pas plus que vous, non. Là, ça regarde Éric Abidal, Claudio Ranieri et ses dirigeants. J'en prends note mais ce n'est pas pour autant que ce qu'il s'est passé hier (dimanche) peut avoir des conséquences en vue du Mondial. Après, le vrai problème pour Abidal, c'est que ça fait un mois qu'il n'a pas été actif... Il a eu des graves soucis médicaux avant, là il en a encore eu quelques-uns , mais la première des choses, c'est qu'il soit compétitif et qu'il soit sur le terrain. Il est revenu après tout ce qu'il a vécu... C'est quand même quelque chose d'exceptionnel. Il a beaucoup de caractère, de volonté. Après, tout dépendra de son corps et de sa tête aussi. Mais aujourd'hui le plus important pour lui c'est qu'il retrouve l'activité terrain qu'il n'a plus depuis des semaines."

Sur la forme actuelle de Benzema
"Le barrage contre l'Ukraine (3-0) a été un moment très important pour lui mais il est aussi passé par d'autres moments plus compliqués qui lui ont servi... Le potentiel, il l'a toujours eu. Ça fait plaisir de le voir aujourd'hui à ce niveau de performance avec un visage aussi rayonnant. S'il prend moins la profondeur quand Ribéry joue avec lui ? C'est une question de dispositions... Je le voyais faire avec le Real Madrid, il avait de nouveau cette capacité à mettre de l'intensité dans ses appels en profondeur. Après, c'était aussi un choix de ma part de lui demander ça par rapport au visionnage de cette équipe des Pays Bas. Ce n'est pas parce qu'il y a Franck. C'est surtout sa condition athlétique aujourd'hui qui fait la différence. Il a retrouvé confiance et donc une efficacité devant le but qui est excellente. Tant mieux s'il arrive à maintenir ça avec son club et pour ce qui nous attend au mois de juin. Par moments, il dégage une image qui ne colle pas du tout avec la réalité. C'est un grand professionnel. Il accepte et il comprend. Quand il était moins bien, il trouvait logique de ne pas commencer les matchs, même si ça ne lui faisait pas plaisir."

Sur le souhait de Brandao de disputer le Mondial avec la France
"Il a une chance d'être Français, oui... Après, c'est beau d'avoir un joueur étranger comme ça qui déclare sa flamme. Mais de là à être sélectionné, la route est longue."

Sur la situation de Mamadou Sakho
"Il ne joue pas beaucoup mais ce n'est pas un problème, même s'il faut quand même qu'il ait du temps de jeu... Disons que je ne suis plus dans la forme du moment, je suis plus sur le potentiel du joueur. Quand je fais une liste pour un tournoi final, ce n'est pas comme faire une liste pour un match amical. Il y a d'autres critères qui entrent en ligne de compte. Je reprendrai Claude Onesta (sélectionneur de l'équipe de France de handball, ndlr) , qui disait : 'Préparer une liste pour un tournoi final, ce n'est pas prendre les meilleurs à chaque poste, c'est faire un groupe qui est le plus apte à aller loin dans la compétition.' Il faut un juste équilibre entre de l'expérience et un peu de jeunesse, de fraîcheur et d'insouciance."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter