Adrien Rabiot mis à pied six jours par le PSG pour son "like" de la vidéo d'Evra

Football
SANCTION - Après avoir eu un entretien avec le directeur général délégué et le directeur sportif du PSG le 27 mars dernier, Adrien Rabiot a été sanctionné d'une mise à pied de six jours pour avoir "liké" la vidéo de Patrice Evra postée peu après la désillusion parisienne face à Manchester United en huitième de finale de Ligue des champions.

Adrien Rabiot ronge son frein. Écarté depuis plusieurs semaines et n'ayant plus disputé la moindre minute en compétition depuis le 11 décembre dernier et la victoire du PSG face à l'Etoile Rouge de Belgrade en Ligue des champions (4-1), le milieu de terrain de 24 ans attend avec impatience la fin de son contrat, au mois de juin, pour s'envoler vers d'autres cieux. Mais pas de quoi l'empêcher de continuer à faire parler de lui, d'un point de vue extra-sportif. 


La nuit suivant l'immense désillusion face à Manchester United, en huitième de finale de C1, le joueur a ainsi posté une vidéo de lui en boîte de nuit, avant de "liker" quelques jours plus tard la vidéo postée par Patrice Evra, ancien joueur du club mancunien. C'est pour ce dernier fait d'armes que le natif de Saint-Maurice a été sanctionné ce samedi. Selon RMC Sport, Rabiot a été sanctionné de six jours de mise à pied sans salaire par son club.

Après un entretien préalable effectué le 27 mars avec le directeur général délégué du PSG Jean-Claude Blanc et le directeur sportif Antero Henrique, le joueur a été informé de cette sanction dans une lettre datée du 3 avril. Dans ce courrier, dont RMC Sport a pu se procurer la copie, les dirigeants indiquent à Rabiot "qu'ils lui infligent une mise à pied disciplinaire d'une durée de 6 jours avec retenue de l'intégralité de son salaire. Le club explique que cette période de 6 jours correspond à celle qui va du 15 au 20 mars, durant laquelle il était mis à pied à titre conservatoire".

De retour à l'entraînement la semaine prochaine

Une sanction déjà effectuée par l'international français, qui reprendra le chemin de l'entraînement la semaine prochaine. Dans le courrier, le PSG, qui ne mentionne pas la sortie en boîte de nuit du joueur, estime que le "like" de la vidéo postée par Patrice Evra "a causé un trouble caractérisé au sein du club compte tenu notamment de la répercussion médiatique qui s'en est suivie mais surtout des graves incidents qui se sont déroulés lors de l'entraînement au Parc des Princes le dimanche 10 mars avec les supporters qui vous ont clairement mis en cause".

En vidéo

PSG-Manchester : le désaroi des supporters parisien

"Vous êtes obligés à un devoir de loyauté et de réserve... C'est d'autant plus intolérable que cela a nui à la cohésion et à la sérénité de l'équipe à laquelle vous appartenez", peut-on également lire dans la lettre adressée au joueur. En conférence de presse, l'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, n'a pas souhaité évoquer la sanction, indiquant qu'il s'agit d'une affaire concernant le club, avant de confirmer que Rabiot ne porterait plus le maillot parisien de la saison : "Cette situation ne va pas changer."


Libre de s'engager avec n'importe quelle formation depuis le 1er janvier, le milieu de terrain se serait rapproché du Real Madrid de Zinedine Zidane ces derniers jours, selon les informations de Canal +. Néanmoins, le journal espagnol Marca a indiqué jeudi que "le Real Madrid n’est pas intéressé par le joueur parisien."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter