Affaire de la sextape : audition décisive ce lundi pour l'avenir de Karim Benzema en équipe de France

Football

CONFRONTATION - Ce lundi après-midi, les trois maîtres chanteurs présumés de Mathieu Valbuena dans l'affaire de la sextape sont entendus ensemble par la juge d'instruction. Une audition qui pourrait accélérer le retour de Karim Benzema en équipe de France.

Il se murmure depuis déjà plusieurs semaines que Didier Deschamps a prévu de rappeler Karim Benzema et Mathieu Valbuena en équipe de France, à l'occasion des matchs amicaux de la fin mars, aux Pays-Bas (le 25) et contre la Russie (le 29), après avoir, au préalable, organisé un rendez-vous entre les deux hommes afin de les réconcilier. Ce qui signifie que le sélectionneur a bon espoir de voir Nathalie Boutard, la juge d'instruction en charge de l'affaire dite "de la sextape", bientôt lever le contrôle judiciaire qui empêche l'attaquant du Real Madrid d'entrer en contact avec le milieu offensif de l'OL. Une dernière étape reste pourtant à franchir ce lundi après-midi, avec la convocation devant la juge des trois maîtres chanteurs présumés dans les locaux de la police judiciaire de Versailles, révèle Le Parisien.

Le premier, Axel Angot, est soupçonné d'avoir dérobé la fameuse vidéo intime dans le téléphone de Mathieu Valbuena (le joueur le lui avait confié pour qu'il transfère ses contacts dessus). Le second, son compère Mustapha Zouaoui, surnommé "Sata", a rencontré Karim Benzema à Madrid en août 2015, via leur ami commun Karim Zenati, possiblement pour demander à l'attaquant d'intervenir auprès de son coéquipier en équipe de France. Le troisième, Younès Houass, a été identifié par les enquêteurs comme étant l'auteur des coups de fil anonymes menaçants qui ont poussé Mathieu Valbuena à déposer plainte.

EN SAVOIR + >>  Affaire de la sextape de Valbuena : vers une levée du contrôle judiciaire de Benzema ?

En les recevant tous les trois ensemble, la juge d'instruction tente d'avoir des indications plus précises sur les rôles de chacun. Selon Le Parisien , ni Karim Benzema, ni Karim Zenati ne sont concernés par cette nouvelle audition. On se souvient, du reste, que l'attaquant du Real Madrid a été convoqué seul par Nathalie Boutard le 28 janvier. Ce qui avait fait tenir, quelques jours plus tard, à son entraîneur Zinedine Zidane les propos suivants en conférence de presse : "Ça s’arrange et j’espère qu’on va oublier cette histoire très vite." Clairement : si les trois hommes entendus ce lundi n'accablent pas Karim Benzema, il y a de bonnes chances qu'on le revoit assez vite en Bleu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter