Affaire de la sextape : mais pour qui roule Noël Le Graët ?

Affaire de la sextape : mais pour qui roule Noël Le Graët ?
Football

PRISE DE POSITION – Au cours d'une conférence de presse qui aura duré près d'une heure, Noël Le Gräet s'est évertué à défendre tour à tour Karim Benzema et Mathieu Valbuena. Quitte à parfois les mettre sur un même pied d'égalité.

Le terme employé par Noël Le Graët a de quoi étonner ou peut faire sourire. Le président de la FFF a qualifié Karim Benzema et Mathieu Valbuena de "garnements" au moment d'évoquer leur situation actuelle. Deux garnements qui sont actuellement plongés dans une affaire rocambolesque qui a dépassé le simple cadre du football. Si le président de la FFF a décidé que l'attaquant du Real Madrid n'était actuellement "plus sélectionnable" avec les Bleus, il a également tenu à prendre sa défense au cours de sa longue conférence de presse. Tout en rappelant que Mathieu Valbuena était un "joueur exceptionnel". Au bout du compte, il n'était pas forcément aisé de faire le distinguo entre le mis en examen et la victime. Alors, pour qui roule Noël Le Graët ?

Pour Karim Benzema ? :
Noël Le Graët s'est rapidement lancé dans un long monologue visant à expliquer la situation dans laquelle se trouve Karim Benzema. Il aborde pêle-mêle son enfance passée dans un quartier difficile de Lyon, ses manquements en matière de communication, ses fréquentations. Un vrai discours protecteur. "Karim Benzema est un type bien, qui vient d'un quartier difficile, qui n'a pas changé de copain, qui est totalement irréprochable au Real Madrid, qui n'a pas une communication extraordinaire", lance le président de la FFF. S'il déclare "ne pas être en colère" contre Benzema, il est avant tout "malheureux" pour l'attaquant des Bleus. "Ça me fait mal au cœur. Il est bon. Je suis persuadé qu’il est pris dans un truc dingo, qui le dépasse. Karim est sincère dans son amitié, il a de mauvaises fréquentations, mais lui-même n’est puni nulle part. C’est un footballeur de haut niveau. J'estime ce garçon." Un vrai papa poule.

EN SAVOIR + >> Comme attendu, Karim Benzema est suspendu avec les Bleus

Pour Mathieu Valbuena ? :
Soupçonné d'avoir davantage protégé Benzema que Valbuena depuis le début de l'affaire de la sextape, Le Graët remet les pendules à l'heure et présente le joueur de l'Olympique Lyonnais comme "un homme exceptionnel" ayant toujours été irréprochable sous le maillot de l'équipe de France. "Trouvez-moi un match où il n'a pas été à la hauteur. Il a l'amitié et le respect total de la Fédération. Le problème n'est pas Valbuena. Il est une victime." Alors que Valbuena avait été écarté de la dernière sélection de Didier Deschamps, le président de la FFF prévient d'emblée : "Valbuena est évidemment sélectionnable, et dès demain s'il le fallait", rassure-t-il afin de renforcer la position du meneur de jeu. Malgré tout, il n'hésitera pas à légèrement bousculer l'ancien joueur de l'OM, peut-être trop tête en l'air... "Il a eu l'imprudence de laisser traîner son téléphone, moi je ne le fais jamais", déclare-t-il, tout en montrant son téléphone à l'assistance... Taquin, le Noël.

Cette conférence de presse avait pour objectif principal de faire retomber la pression, quelques semaines après la publication des écoutes téléphoniques et de l'audition de Karim Benzema. Noël Le Graët se devait de réagir, il l'a fait. S'il a décidé, sans surprise, de suspendre l'attaquant des Bleus, il garde espoir de revoir un jour Benzema et Valbuena ensemble, sous le maillot des Bleus. "Mon souhait est que ce dossier se dégonfle et que les deux joueurs puissent se serrer la main et jouer." L'espoir fait vivre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Provocations d'Erdogan, manifs hostiles... après un nouveau dimanche tendu, la France hausse le ton

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent