Affaire de la sextape : Benzema va être fixé

DÉCISION – C’est ce vendredi que la justice examinera la demande en nullité de la procédure formulée par les avocats de Karim Benzema dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Un peu plus d’un an et demi après le début de l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l'enquête pourrait connaître une avancée notable et décisive ce vendredi avec le rendu de la décision au sujet de la demande en nullité de la procédure formulée par les avocats de Karim Benzema. Ces derniers reprochent à la justice les méthodes employées par un des policiers en charge du dossier se faisant passer pour un proche du joueur de l’Olympique Lyonnais, un dénommé "Lukas". Cet enquêteur avait notamment contacté à plusieurs reprises par téléphone les maîtres-chanteurs présumés afin d’entamer des négociations et leur proposer un arrangement.

Un retour chez les Bleus dès le mois de novembre ?

Une "provocation à l’infraction" dénoncée par les avocats de l’attaquant du Real Madrid qui avaient ainsi déposé un recours en nullité au sujet des techniques policières utilisées. La chambre d’instruction s’apprête donc à statuer ce vendredi sur la régularité de ces méthodes. Elle est susceptible de rejeter la demande formulée par les défenseurs de Benzema, de retirer du dossier des passages où le policier se montrerait trop insistant auprès des maîtres-chanteurs ou bien d’enlever la totalité des écoutes, une décision qui pourrait alors totalement disculper Karim Benzema, écarté de l'équipe de France  depuis le mois d'avril et privé de l'Euro 2016 l'été dernier. Si l'international français venait à être blanchi ce vendredi, la question de sa présence dans la prochaine liste dressée par Didier Deschamps pour France-Suède (11 novembre) et France-Côte d'Ivoire (15 novembre) se poserait forcément...

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire de la sextape de Mathieu Valbuena

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter