Affaire Neymar : le nouvel avocat de la plaignante se retire du dossier

Football
ABANDON - Une semaine après ses premiers avocats, le nouvel avocat de la plaignante dans l'affaire de viol présumé impliquant Neymar, a décidé de se retirer, alors qu'il avait posé un ultimatum à sa cliente pour qu'elle lui fournisse des preuves complémentaires dans le dossier.

Il y a quelques jours après avoir demandé à sa cliente de fournir des preuves supplémentaires, notamment la tablette contenant une vidéo de sept minutes filmée à l'insu du joueur, le nouvel avocat de l'accusatrice de Neymar dans l'affaire de viol l'impliquant le 15 mai dernier dans un hôtel parisien avait menacé de de se retirer du dossier. Danilo Garcia de Andrade a finalement mis sa menace à exécution lundi soir.


"Elle m'accuse en prétendant que la géolocalisation de son appareil pointe dans mes bureaux. Ma cliente a une posture totalement contraire à l'éthique, au bon sens et à la vérité... J'adorerai avoir cette tablette, Je pourrai ainsi la remettre à la police afin de l'utiliser à renforcer sa condition de victime", a déclaré l'avocat avant d'ajouter : "Mais je renonce car la relation entre un avocat et sa cliente est basée sur la confiance, et dans ce cas, je n'ai plus confiance. J'espère que la vérité sera faite."

63% des Brésiliens convaincus de l'innocence de Neymar

Ce retrait intervient une semaine après celui des premiers avocats de la plaignante, le cabinet Fernandes e Abreu. Selon la chaîne de télévision Globo, ces derniers avaient jeté l'éponge devant les déclarations contradictoires de Najila Trindade. De nouveau blessé pour une durée de quatre semaines minimum après un choc à la cheville lors du match amical opposant le Brésil au Qatar le 6 juin dernier (2-0), Neymar a également été entendu par la police.


Depuis le début de l'affaire, la star brésilienne clame son innocence et a notamment publié une vidéo montrant l'intégralité des messages échangés avec son accusatrice. Selon un sondage effectué par l’institut Parana Pesquisas auprès de 2071 personnes, 63% des Brésiliens croient en l'innocence de Neymar dans cette affaire de viol présumé. La semaine dernière, Neymar a notamment reçu le soutien du président brésilien Jair Bolsonaro, qui avait déclaré aux journalistes : "Il traverse un moment difficile, mais je le crois. Neymar, ce soir, je suis avec toi."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter