Affaire Neymar : le Barça bientôt innocenté ?

Affaire Neymar : le Barça bientôt innocenté ?

DirectLCI
FOOTBALL - Après la suspension de son interdiction de recrutement au prochain mercato, le FC Barcelone pourrait avoir gain de cause dans "l'affaire Neymar". C'est en tout cas ce qu'il veut croire après la récente décision rendue par la Ligue de football espagnole.

De l'incendie au feu de paille, il n'y a parfois qu'un coup de vent, dans un sens comme dans l'autre. Celui-ci pourrait bien avoir tourné en faveur du FC Barcelone. Le club catalan a en effet indiqué lundi soir par voie de communiqué que la Ligue de football espagnole (LFP) avait conclu à l'absence d' irrégularités dans le transfert du Brésilien Neymar l'été dernier . Le scandale avait poussé le président Sandro Rosell à la démission et conduit à la mise en examen du club dans son entité . Il s'agit d'une première bataille juridique majeure remportée par un Barça n'ayant jamais cessé de clamer son innocence. Même si la justice doit encore se prononcer sur cette affaire tentaculaire.

Pour mémoire, c'est la plainte déposée par un socio (un de ces abonnés-actionnaires remplissant les travées des stades espagnols) du Barça qui avait mis le feu aux poudres. En cause : un abus de bien social présumé et même une fraude fiscale. Mais selon la LFP, après enquête, Sandro Rosell n'aurait pas détourné d'argent public et le père de Neymar n'aurait pas reçu une commission illégale d'environ neuf millions d'euros.

Le Barça respire (un peu) mieux

De son côté, le club continue de rappeler sa "sa totale prédisposition pour continuer d’informer la justice de manière transparente sur n’importe quel type de renseignement lié à ce transfert", après avoir versé une "régularisation volontaire" de 13,5 millions d'euros au fisc espagnol cinq jours après sa mise en examen, "pour solder toute éventuelle dette fiscale liée à cette opération".

Le Barça n'est toutefois pas encore tiré d'affaire. Mais cette décision de la justice sportive pourrait l'aider à prouver sa bonne foi. Elle offre, en outre, un peu d'air à l'institution catalane, secouée de toutes parts depuis une première affaire d'évasion fiscale présumée autour de Lionel Messi. Interdit de recrutement pour des infractions relatives à des transferts de joueurs mineurs , le club a interjeté un appel, auquel la FIFA vient d'accorder un effet suspensif . Ce qui lui permettra de réaliser quelques emplettes cet été. Un peu de baume au cœur... Jusqu'au prochain coup dur juridique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter