Ajax-Real Madrid : premier but refusé par la VAR en Ligue des champions… et première polémique

Ajax-Real Madrid : premier but refusé par la VAR en Ligue des champions… et première polémique

ARBITRAGE – Ce mercredi soir, l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) a fait ses grands débuts en Ligue des champions, annihilant un but de l’Ajax, opposé au Real Madrid. Une décision qui fait jaser.

La VAR n’allait évidemment pas éteindre toutes les polémiques. Illustration ce mardi soir lors de Ajax-Real Madrid, huitième de finale aller de Ligue des champions. A la 39ème minute, Nicolas Tagliafico croit donner l’avantage au club hollandais. Mais l’arbitre décide finalement d’annuler le but après recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), utilisée pour la première fois dans la compétition reine. Selon lui, Dusan Tadic, hors-jeu, faisait action de jeu, gênant l’intervention du portier madrilène Thibaut Courtois. 

Une décision remise en cause par le coach de l'Ajax, Erik ten Hag. Lequel a vu finalement son équipe s’incliner 1-2 en toute fin de match : "L'arbitrage nous a été défavorable. Je pense que notre premier but était valable. C'est très regrettable. Je ne pense pas que Courtois soit gêné pour intervenir." "C'était conforme au protocole de la VAR et le but a été refusé à juste titre", lui rétorque un tweet du compte officiel UEFA Champions League. 

Lire aussi

Sur Twitter, ils sont nombreux à crier à l’injustice : 

Utilisée depuis 2017 dans nombre de championnats nationaux , la VAR a été intronisée en Ligue des champions depuis mardi et le démarrage des matchs à élimination directe. Pour mémoire, elle est censée intervenir en cas d’erreur manifeste de l’arbitre de terrain dans les situations suivantes : but, penalty, carton rouge, erreur d'identité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Retrait de Félizia en Paca : Muselier salue la "décision républicaine" de l'écologiste

EN DIRECT - JO de Tokyo : 10.000 spectateurs maximum autorisés sur les sites de compétition

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.