Alex, Barton, Verratti... Ce que vous avez raté ce matin

Alex, Barton, Verratti... Ce que vous avez raté ce matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.

La déclaration polémique d'Alex, celle du président brestois à l'encontre de ses supporters, Joey Barton et des sangliers qui chargent... La première partie de la journée a été intense.

  • Alex va-t-il se mettre à dos la communauté homosexuelle ? La question mérite d'être posée après la déclaration lâchée par le défenseur central du PSG à la fin du documentaire "Jésus Football Club", que diffusera Canal+ Sport ce mercredi soir et que Le Parisien a pu visionner . Interrogé au sujet de sa position vis-à-vis de l'homosexualité, le Brésilien lâche ainsi : "Dieu aurait créé non pas Adam et Eve mais Adam et Yves." "Le club nous a expliqué qu'il a un contrat moral avec ses joueurs afin qu'ils ne parlent pas publiquement de religion", s'étonne l'association Paris Foot Gay, partenaire du PSG, dans les colonnes du journal. Le joueur peut s'attendre à voir son employeur le sanctionner...
     
  • Les supporters brestois ont soif. Et pas seulement de victoires. Actuel 15e de L2, après avoir été relégué au mois de mai dernier, le Stade brestois, en grande difficulté financière, déplore en effet que son public ait choisi le boycott en réponse à l'augmentation des tarifs à l'occasion du 32e de finale de Coupe de France qui opposera le club breton au PSG ce mercredi soir (19h). "Je voudrais avoir des supporters comme en Angleterre, s'emporte Yvon Kermarec, le président brestois, dans les colonnes de L'Équipe. On parle là d'une frange de supporters qui dépensent plus au Penalty Bar que le prix de la place et viennent polluer l’équipe. On a besoin de leur soutien !" Pas sûr que cette sortie soit le meilleur moyen de l'obtenir.
     
  • Joey Barton tacle Alex Ferguson à la gorge. Le trublion du football anglais ne manque, décidément, jamais la moindre occasion de tweeter son fiel. Entré dans la légende de la Ligue 1 pour avoir qualifié Thiago Silva de "transsexuel en surpoids" la saison passée, l'ex-Marseillais, qui évolue désormais sous les couleurs de QPR, s'en est cette fois pris au mythe de Manchester United, Sir Alex Ferguson, l'accusant de savonner, par son omniprésence, la planche de son successeur David Moyes. "Je suis désolé pour lui, a-t-il posté. Fergie est encore là. Caché dans l’ombre comme la grande faucheuse. J’ai l’impression que David Moyes va se prendre des balles et Ferguson va réapparaître pour sauver tout le monde. Quel est l’intérêt pour lui d’avoir pris sa retraite ? Il est présent à tous les matches. Pars en vacances. Joue au golf. Passe du temps avec ta famille. Ou avec tes amis." Puis de qualifier l'Écossais de "busy c*nt", c'est-à-dire de "trou du cul surchargé".
     
  • Des sangliers s'invitent au FC Nantes. Et il ne s'agit pas ici des joueurs de Sedan, qui portent ce surnom, mais bien des animaux. C'est au journal Presse-Océan que l'on doit cette information : durant la trêve hivernale, des sangliers sont entrés dans la Jonelière, le centre d'entraînement du club nantais, retournant la terre aux abords des terrains avant d'endommager un bâtiment réservé à la préformation. De quoi bien commencer l'année.
     
  • Marco Verratti régale à l'entraînement. Prouvant qu'il n'est pas balonné après les fêtes, l'international italien a en effet dispensé ses coéquipiers d'une talonnade à l'aveugle que l'on pourrait qualifier de magique. La preuve : outre Thiago Silva et Thiago Motta, aux premières loges, le geste de classe a aussi déclenché le sourire jusqu'aux oreilles de sa victime, Javier Pastore.

Plus d'articles

Sur le même sujet