Allemagne : un joueur viré pour avoir soutenu l'offensive turque contre les Kurdes en Syrie

Football

Toute L'info sur

Offensive turque contre les forces kurdes en Syrie

SANCTION - Lundi, le club de deuxième division allemande Sankt Pauli a annoncé le renvoi avec effet immédiat de son ailier turc de 25 ans, Cenk Sahin. Mis à l'écart ces derniers jours, ce dernier avait manifesté sur Instagram son soutien à l'armée turque dans l'offensive terrestre contre les Kurdes en Syrie.

Vendredi soir face à l'Albanie et lundi soir face à la France, les joueurs de la sélection nationale turque ont effectué un salut militaire, interprété comme un soutien à l'offensive terrestre turque en Syrie contre les Kurdes, suscitant l'indignation ces derniers jours. Si une enquête disciplinaire a été ouverte par l'UEFA mardi concernant ce geste, des sanctions ont déjà été prises en lien avec le conflit turco-kurde, plus précisément en Allemagne.

Lire aussi

Le club de D2 allemande Sankt Pauli a ainsi annoncé lundi soir le départ avec effet immédiat de Cenk Sahin. L'ailier de 25 ans est puni pour avoir soutenu l'offensive de l'armée turque sur Instagram. Vendredi, les ultras du club allemand avaient, par le biais d'un communiqué, demandé le renvoi immédiat du joueur : "Ce n'est pas la première bévue linguistique et médiatique de Şahin à ce sujet. Par le passé, il a déjà exprimé sa loyauté au régime et son mépris quant à la mort de la population kurde."

Başakşehir déjà sur les rangs

"Il savait qu'il avait déjà fait des faux pas et que ces prises de position dans notre club étaient un affront clair. Pour nous ultras, il est donc certain que Cenk Şahin ne doit plus porter le maillot du FC Sankt Pauli et demandons au club de licencier Cenk Şahin aujourd'hui, vendredi 11 octobre", conclut le communiqué. Dans la foulée de l'annonce du renvoi du joueur par Sankt Pauli, le club turc de Başakşehir a fait un appel du pied au joueur sur Twitter, avec une photo de ce dernier accompagné du hashtag #ComeBackHome.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter