Amical : l'OM explose le Bayer pour la première de Bielsa

Football

FOOTBALL - La rentrée des classes s'est bien passée pour l'Olympique de Marseille. Ce samedi, la formation tricolore a explosé le Bayer Leverkusen en Autriche (1-4), à l'occasion de son premier match amical de pré-saison. Thauvin, Reinart (c.s.c.), Amalfitano et Payet ont tous marqué.

C'est un OM forcément scruté pour la première de Marcelo Bielsa à sa tête qui a officié samedi soir en Autriche, sur le terrain de Seekirchen am Wallersee. Sans Mandanda, blessé, ni les Mondialistes Valbuena, Nkoulou, Jordan et André Ayew, l'équipe phocéenne s'est présentée en 4-2-3-1 avec le trio Thauvin-Payet-Alessandrini en soutien de Gignac en pointe. 

Face à des joueurs de Leverkusen plutôt bons collectivement, les Marseillais ont eu du mal lors des phases défensives mais ont compensé par une rapidité à se projeter vers l'avant. C'est justement sur un contre éclair que Thauvin, lancé par Payet, a trompé Leno d'un joli plat du plat (0-1, 35e). Devant au score à la pause, les partenaires d'Imbula ont su profiter des largesses de la défense allemande pour creuser l'écart au retour des vestiaires.

Ryu crée une rixe et se fait bousculer... par un spectateur

Après la pause, la recrue belge Michy Batshuayi (qui a remplacé Gignac dès la reprise) a poussé Reinartz à la faute, le défenseur du Bayer marquant contre son camp (0-2, 57e). Egalement entré en jeu à la 46e, Amalfitano y est lui aussi allé de son but, d'un lob malicieux (0-3, 78e), tandis que Payet a conclu son bon match en inscrivant la quatrième réalisation des Ciel et Blanc (1-4, 81e).

Malgré la réduction de l'écart de Yurchenko (1-3, 79e), la fin de match n'a pas laissé de place au suspense mais a vu une rixe exploser après un duel âpre entre Cheyrou et Ryu. Le Sud-Coréen, pourtant non inscrit sur la feuille de match, a eu ensuite le malin plaisir de se faire bousculer par un... spectateur. Un épilogue anecdotique pour un Olympique de Marseille qui a engrangé de la confiance avant de défier le Benfica Lisbonne, dans quatre jours, pour un second test "amical".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter