Anelka, Pirlo, Llodra... ce que vous avez raté ce mercredi matin

Anelka, Pirlo, Llodra... ce que vous avez raté ce mercredi matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous. Avec du foot, du camembert et un peu de dope.
  • Mineiro renonce à Anelka. Il était attendu le week-end dernier, puis lundi, et finalement pas du tout. Nicolas Anelka devait rejoindre l'Atletico Mineiro (annoncé par le président mais jamais confirmé par le joueur), mais le club brésilien a déclaré aujourd'hui qu'il renonçait à recruter l'international français, actuellement en voyage au Koweït. Avec le communiqué suivant : ''la grandeur de l'Atletico Mineiro est bien supérieure à celle d'Anelka, qui a fait preuve d'un comportement non professionnel.'' Le joueur, licencié par West Bromwich, reste sans contrat.
  • Llodra n'enchaîne pas. Sa victoire inaugurale avait laissé entrevoir des espoirs, ceux-ci se sont rapidement estompés. Vainqueur du double en Coupe Davis, puis de Jerzy Janowicz (21e) au premier tour du Tournoi de Monte-Carlo, Michaël Llodra a été éliminé, ce matin, par Lukas Rosol (47e) en deux sets : 6-4, 6-4. Le gaucher, retombé au 147e rang mondial, n'a pas pu mettre en place son jeu d'attaque alors que l'atmosphère était plus lourde que la veille.
  • Coquardmembert. Pour sa deuxième saison chez les pros, Bryan Coquard ne déçoit pas. Celui qui a ramené la médaillé d'argent de l'omnium (piste) aux Jeux de Londres se révèle être un très bon sprinteur, mais pas que. Hier, il a passé avec succès les dernières bosses entre Paris et Camembert pour remporter la course, qui fait office de 5e étape de Coupe de France (sur 16 au total). Le voilà leader du classement général, à 22 ans seulement. Prometteur.
  • Pirlo a cru voir des Espagnols dopés. Dans sa biographie, sortie cette semaine, le milieu de terrain international italien est revenu sur ses jeunes années et notamment 2004. Alors au Milan, Pirlo affronte La Corogne en quart de finale de la Ligue des champions. Les Espagnols éliminent les rossoneri (1-4, 4-0). Et laissent une impression ''bizarre'' à Pirlo : ''Ils étaient comme possédés, ils couraient vers un objectif qu'eux seuls pouvaient voir. Même les plus âgés, qui n'étaient pas connus pour leur rapidité ou leur résistance. Pour la première, et la seule fois de ma vie, je me suis demandé si les adversaires que j'affrontais avaient pris un produit dopant.''
  • Rigolo, mais carton quand même. Les Norvégiens ont le sens de l'humour. En tout cas, Jan Gunnar Solli l'a. Cet anonyme joueur d'Hammarby (D2 suédoise) a, en plein match, voulu tenter un dribble en faisant passer le ballon sous son maillot. Le geste n'a pas été brillant et, en plus de perdre la balle, il a pris un carton jaune par l'arbitre pour un geste non approprié. En football, l'humour ne paye pas. 

Plus d'articles

Sur le même sujet