Angleterre - Max-Alain Gradel, blessé six mois, victime de sorcellerie ?

Angleterre - Max-Alain Gradel, blessé six mois, victime de sorcellerie ?

VAUDOU - L’ancien joueur de Saint-Étienne, Max-Alain Gradel, est au centre d’une histoire folle. L’attaquant de Bournemouth, qui a été victime d’une rupture des ligaments croisés du genou le 29 août dernier, serait en proie à de la sorcellerie, selon Select Magazine, un journal ivoirien.

Ne jamais tourner le dos à sa famille. Un principe qu’aurait dû écouter Max-Alain Gradel. L’Ivoirien, transféré à Bournemouth cet été, a été victime d’une rupture des ligaments croisés le 29 août dernier face à Leicester. Une blessure qui ne serait pas anodine selon les médias ivoiriens. En effet, l’ancien buteur des Verts de Saint-Étienne aurait subi les foudres spirituelles de sa famille. La raison : l’international aurait abandonné ses proches au profit de son agent qui a favorisé son transfert de l’autre côté de la Manche, selon.

Maraboutage en règle ?

Ce n’est pas la première blessure de ce type pour Max-Alain Gradel. En 2013, il avait également souffert d’une rupture des ligaments croisés du genou. Là aussi, la sorcellerie aurait été de mise. L'international ivoirien n'est pas le seul victime de "maraboutage". Comme le rapporte la Gazzetta dello Sport , Emmanuel Adebayor avait évoqué cette raison à la suite d'un conflit avec sa famille, alors que d'autres joueurs comme Brown Ideye ou Jean-Jacques Tizié avait eu recours au vaudou pour chasser les mauvais esprits.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO - Gradel buteur lors du derby face à Lyon

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.