Angleterre : Rooney privé du brassard de capitaine après sa soirée arrosée ?

Angleterre : Rooney privé du brassard de capitaine après sa soirée arrosée ?
Football

SANCTION – Dans le viseur de la fédération anglaise après avoir été photographié totalement ivre lors d’une soirée arrosée, Wayne Rooney pourrait se voir retirer le brassard de capitaine de la sélection anglaise par Gareth Southgate qui devrait définitivement hériter du poste de sélectionneur de l’Angleterre.

Ses excuses adressées à son sélectionneur et à la fédération anglaise n’y feront rien : Wayne Rooney, apparu totalement ivre à la une du journal The Sun mercredi, voit son avenir au sein de la sélection d’Angleterre particulièrement compromis. Depuis la publication des photos de cette soirée arrosée où l’on voit l’attaquant de Manchester United en piteux état, les yeux rougis par l’alcool, le cas de Wayne Rooney suscite de nombreuses interrogations dont celle de sa présence chez les Three Lions en mars 2017 lors du prochain rassemblement.

La fédération anglaise va enquêter sur la soirée arrosée de Rooney

Déjà critiqué pour ses prestations poussives sous le maillot des Red Devils, l’international anglais âgé de 31 ans pourrait être poussé vers la sortie, la fédération anglaise ayant décidé, dans le même temps, d’ouvrir une enquête après les révélations du Sun. "Nous lançons une enquête sur ce qui s'est réellement passé. Des membres de l'encadrement l’équipe ont-ils participé oui ou non ?, a déclaré Martin Glenn, directeur de la FA (Fédération anglaise) à la chaîne Sky Sports News. Je pense que c'est approprié qu'il se soit excusé, parce que cela ne donne pas une bonne image du capitaine de l'équipe d'Angleterre."

Lire aussi

    Si la décision d’écarter Wayne Rooney de la sélection anglaise n’a pas encore été entérinée, le sélectionneur Gareth Southgate, qui devrait se voir confier de manière définitive les rênes de l’équipe d’Angleterre, compte affirmer son autorité le plus rapidement possible puisqu’il aurait l’intention de retirer le brassard de capitaine à l’attaquant mancunien, selon The Sun. Un geste fort au regard de l’importance accordée outre-Manche à ce statut. On se souvient notamment de l'ampleur prise par l'affaire John Terry, accusé d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre d'Anton Ferdinand et destitué de ses fonctions de capitaine en 2012.

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent