Après avoir giflé un consultant de BeIN Sports, Franck Ribéry s’excuse et "espère que c'est fini maintenant"

Après avoir giflé un consultant de BeIN Sports, Franck Ribéry s’excuse et "espère que c'est fini maintenant"

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Après s’être excusé devant Patrick Guillou, le consultant de BeIN Sports qu’il avait insulté et giflé samedi, Franck Ribéry a exprimé ses remords dans une vidéo mise en ligne par son club, le Bayern Munich.

Ceux qui ont vu, samedi 10 novembre, le choc de la Bundesliga, le championnat d’Allemagne de football, entre le Borussia Dortmund et le Bayern Munich (3-2), s’en souviennent : du jeu, des buts, un scénario renversant et à suspense, des gestes techniques de grande classe, une intensité de tous les instants, et une électricité dans l’air qui avait quelque chose de contagieux. 

Même Wahiba Ribéry, l’épouse de Franck, qui se trouvait alors sur le terrain sous le maillot bavarois, s’est enflammée depuis son canapé, s’en prenant d'abord à l’arbitre via son compte Instagram : "Pfffff incroyable mais bordel l’arbitre ouvre tes yeux ! Dégoûtant, vraiment, ce foot me dégoûte, de l’incompétence, c’est affolant." Puis : "Les fans de BVB (Dortmund, ndlr), je n'ai jamais eu autant de messages qu'aujourd'hui ! J'espère que vos mamans vont vite reprendre les téléphones. Ça ne va plus là ! Pour une fois que ce n'est pas ma petite communauté à moi."

Et enfin, concernant des propos tenus par l’un des commentateurs français de la chaîne BeIN Sports, Patrick Guillou, qui a souligné que l'ailier français de 35 ans était responsable, par ses pertes de balle, de deux des trois buts encaissés par son équipe : "Il est beaucoup trop fatigant et inutile."

Hasard ou coïncidence : Franck Ribéry a eu vent, juste après la fin du match, des mots de Guillou. Furieux, il est allé chercher le consultant et, sur le parking du stade, l’a insulté et giflé à de multiples reprises devant témoins, conduisant les services de sécurité des deux clubs à intervenir pour mettre fin à l’altercation, a révélé Bild le lundi suivant.

Étant donnée l’immense notoriété de Ribéry en Allemagne, le Bayern Munich a vite tenté d’éteindre l’incendie. Mardi 13 novembre, un rendez-vous a ainsi été organisé au siège du club, durant lequel le joueur a présenté ses excuses à Guillou, resté impassible lors de l’incident, et qui n’a toujours pas indiqué, jusqu’à aujourd’hui, s’il compte ou non porter plainte.

Bien sûr, j'ai fait quelque chose de mal. J'étais très ému après le match.Franck Ribéry ce jeudi

Enfin, ce jeudi, le Bayern a mis en ligne une vidéo dans laquelle Ribéry exprime publiquement ses excuses, en ces termes : "J'ai rencontré Patrick Guillou hier, c'est bien qu'il soit venu à Munich pour que nous parlions ensemble. Nous avons longuement parlé. Bien sûr, j'ai fait quelque chose de mal. J'étais très ému après le match. J'ai demandé pardon à Patrick, pour lui et pour sa famille. J'espère que c'est fini maintenant. Cette conversation était importante pour moi, et pour lui aussi. "

Aucune sanction n'a en revanche été évoquée, ni par le club, ni par la Fédération allemande de football. Selon toute vraisemblance, Franck Ribéry devrait donc pouvoir être aligné par son entraîneur, Niko Kovac, le samedi 24 novembre (15h30) face à Düsseldorf, pour une nouvelle folle journée de Bundesliga.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter