Après l'humiliation, l'Argentine pense à Sampaoli pour prendre la tête de la sélection

Football

SAUVEUR - En grande difficulté suite à la déroute 3-0 face au Brésil ce jeudi, l'Argentine pourrait faire appel à Jorge Sampaoli au chevet de la sélection pour se qualifier au Mondial 2018.

A peine arrivé à la tête de la sélection, Edgardo Bauza est déjà sur la sellette. La faute au lourd revers (3-0) concédé dans la nuit de jeudi à vendredi par l'Argentine sur la pelouse de l'éternel rival brésilien.  D'après la presse argentine, relayée par le quotidien espagnol AS, la fédération argentine de football aurait entamé des discussions avec Jorge Sampaoli, afin que ce dernier vienne en urgence au chevet d'une équipe malade, au détriment de Bauza. Problème : le technicien argentin, qui entraîne actuellement le FC Séville, réalise un excellent début de saison avec le club andalou et n'est donc, pas libre. Sauf qu'après la gifle reçue par la bande à Messi face au Brésil de Neymar à Belo Horizonte, le sujet le plus tendance sur Twitter en Argentine fut, toujours selon AS,  celui de Sampaoli. 

Lire aussi

    Le technicien chauve visiblement appelé à la rescousse par tout un peuple qui craint de voir sa sélection rater le Mondial 2018 en Russie. Actuellement sixièmes du groupe de qualification sud-américain (les quatre premiers seront qualifiés, le cinquième devant disputer un barrage), les Argentins devront faire face à un calendrier difficile avec un match aux allures de dernière chance pour Bauza face à la Colombie le 15 novembre. Ce dernier présentant un bilan d'une victoire, deux nuls et deux défaites depuis sa prise de fonction en août dernier...

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter