Après les attentats, Lucas a "un peu peur de sortir de la maison"

Après les attentats, Lucas a "un peu peur de sortir de la maison"

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Comme de nombreux sportifs d'Île-de-France, l'attaquant brésilien du PSG est très affecté par les attentats qui ont touché la capitale vendredi 13 novembre. ''Mais on espère surtout que c'est fini'', veut croire celui qui évite de sortir de chez lui depuis quelques jours.

Dix jours après, le sport a repris ses droits mais la cicatrice reste ouverte. Les attentats de Paris, qui ont fait au moins 130 morts vendredi 13 novembre, ont fortement touché une ville et tous ses habitants. Le monde du sport n'y échappe pas et Lucas, l'attaquant brésilien du Paris Saint-Germain, n'a visiblement pas encore digéré. Dans une interview accordée à RMC, le joueur avoue subir un peu le contrecoup des événements, lui aussi.

"J'aime trop cette ville"

''C'était un moment difficile pour nous, confie celui qui vit à Neuilly-sur-Seine, en banlieue parisienne. Dans un moment comme ça, ce n'est pas facile de s'exprimer, c'est normal qu'on en parle peu. Mais on espère surtout que c'est fini. C'est triste ce qu'il s'est passé ici mais la vie continue. On doit jouer, on doit faire notre travail.''

A LIRE AUSSI 
>> Pour Blanc, Lucas "a des qualités surnaturelles"
>> Lucas et la saudade du Brésil

La vie continue, mais différemment. Au moins pour quelque temps. ''Après ces événements, on a un peu peur de sortir de la maison, avoue Lucas à la radio . On reste avec nos familles. Je viens juste pour l'entraînement et je rentre à la maison. C'est normal après un moment comme ça.'' Le temps passera, la cicatrice se refermera en partie et le Brésilien pourra de nouveau profiter de cette ville qu'il ''aime trop'', de ses restaurants, du ''Trocadéro''. Même si rien ne sera vraiment comme avant.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter