Après les incidents au Vélodrome, que risque l'OM ?

Après les incidents au Vélodrome, que risque l'OM ?

SANCTIONS – L'Olympique de Marseille devrait difficilement échapper aux sanctions de la LFP après les divers incidents qui ont touché l'Olympico. De la simple à l'amende au retrait des points, le club marseillais risque gros dans cette affaire.

Frédéric Thiriez est monté au créneau ce lundi matin à l'issue de la réunion exceptionnelle qui s'est tenue au lendemain d'une rencontre électrique entre l'OM et l'OL. Le président de la LFP a déploré le climat délétère qui a entouré le choc de la 6e journée de L1, entraînant même une interruption longue de 20 minutes à la suite des bouteilles en verre jetées en direction d'Anthony Lopes. Le pire est-il à prévoir pour le club marseillais ?

Une amende :
L'article 120 de la LFP à propos de l'organisation d'un match du Championnat de France est clair. "Les clubs engagés dans les championnats de L1 et L2 ont l'obligation de respecter la programmation en garantissant la tenue des rencontres dans de bonnes conditions au moyen, notamment, d'un système de protection des terrains." Ce point du règlement a été difficilement respecté dimanche soir au stade Vélodrome lors du match face à l'OL. La Commission des Compétitions prévoit une amende allant de 20 000 à 50 000 euros, mais compte tenu du discours de Thiriez, l'addition pourrait être beaucoup plus salée qu'à l'accoutumée. "Ne faut-il pas davantage frapper au portefeuille ? Les amendes actuelles paraissent bien légères par rapport aux incidents. Elles sont d’un montant trop modeste. Je me demande s’il ne faut pas passer à quelques zéros de plus", a-t-il déclaré lundi. Pas de quoi ravir la direction marseillaise, toujours aussi gestionnaire dans ses dépenses.

A LIRE AUSSI >> Thiriez : "Le football a montré ce qu'il avait de pire"

Le huis clos :
L'Olympique de Marseille ne devrait pas échapper à cette sanction au vu des multiples incidents qui se sont déroulés au stade Vélodrome ces derniers mois. La LFP avait déjà sanctionné le virage Nord de deux matches à huis clos - contre Caen (1re journée) et Troyes (3e journée) – suite à l'utilisation d'engins pyrotechniques au soir de la 38e journée contre Bastia, la saison dernière. En cas de récidive, la LFP s’accorde le droit de suspendre le terrain comme le stipule l'article 521 de la Ligue. Michy Batshuayi ayant été touché par un fumigène lancé par ses propres supporters dimanche soir, le couperet d'un match à huis clos, et plus si affinités, semble inéluctable, sans parler des bouteilles en verre lancées en direction d'Anthony Lopes qui seront également prises en compte, à n'en pas douter, par la commission de discipline qui prévoit d'annoncer les premières sanctions jeudi.

Le retrait de points :
Avec seulement sept unités au compteur après six journées de Championnat, Marseille verrait d'un très mauvais œil un retrait des points à cette période de la saison. La sanction pourrait être terrible alors qu'une poignée de "supporters" sont à l'origine de ces débordements. Frédéric Thiriez a évoqué le sujet lors de son point presse et semble prêt à adopter cette mesure si de tels incidents venaient à se reproduire. "Je sais que c'est douloureux car ça sanctionne des joueurs qui n'y sont souvent pour rien. Cela peut paraître injuste, mais ne serait-ce pas suffisamment dissuasif ?" s'est-il interrogé. "Il y a déjà eu des précédents. Ne faut-il pas être plus sévère dans cette direction ? Je parle pour l'avenir, pas pour les affaires en cours." L'OM devrait donc être épargné cette fois-ci, mais sera forcément suivi de très près par la Ligue au moindre nouveau faux pas. Le Vélodrome est prévenu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 cas ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter