Après son succès à la CAN, Hervé Renard pourrait quitter la Côte d'Ivoire

Après son succès à la CAN, Hervé Renard pourrait quitter la Côte d'Ivoire

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Star du continent africain après son deuxième succès en Coupe d'Afrique des nations, Hervé Renard ne devrait pourtant pas rester en Côte d'Ivoire, selon L'Equipe. Le technicien français entretient toujours des relations compliquées avec son président et espère revenir en Europe.

Six petits mois et puis s'en va ? Hervé Renard est devenu le premier sélectionneur vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations avec deux pays différents, dimanche, après son succès avec la Côte d'Ivoire, trois ans après celui de la Zambie. Difficile de trouver meilleure incarnation pour le terme 'sorcier blanc', souvent associé aux sélectionneurs venus d'Europe. Huit ans après ses premiers pas sur le continent, Renard a imposé son style, son sourire émaillé et ses beaux abdos à la planète football.

Alors qu'il est au top, qu'il a réussi à trouver les mots pour faire de la Côte d'Ivoire une machine imbattable, qu'il a fait oublier la génération dorée mais jamais triomphante menée par Didier Drogba, le technicien pourrait quitter son poste, selon L'Equipe . Le Français n'a jamais caché ses mauvaises relations avec le président de la fédération, même si il assurait que cela allait mieux avant la compétition. Le titre lui permettra-t-il de s'imposer face à ses dirigeants et de gagner en autonomie ? Rien n'est moins sûr.

Il rêve de Ligue des champions et de Coupe du monde

Surtout, Hervé Renard pourrait profiter de son état de plénitude pour exporter ses talents en Europe. A la tête de Sochaux de novembre 2014 à juin dernier, il n'avait pas réussi à maintenir le club en Ligue 1 mais avait montré sa capacité à reprendre en main un groupe perdu. Si Lyon avait pensé à lui avant d'opter pour Hubert Fournier, l'Aixois n'avait pas eu de propositions concrètes en Europe. Cette fois, elles ne devraient pas manquer.

Bien qu'il ait encore un an et demi de contrat avec la fédération ivoirienne, Renard pourrait se laisser tenter par l'aventure. Lui rêve toujours d'entraîner un club engagé en Ligue des champions. Mais aussi une sélection qui joue la Coupe du monde. La Côte d'Ivoire pourrait être celle-ci, mais pas avant 2018. D'ici là, le technicien a le temps de briller ailleurs. L'été 2015, avec les nombreux changements d'entraîneurs attendus, constitue une belle opportunité pour lui.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter