Arbitres de L1, ils ont le même maillot, mais pas toujours les mêmes passions

Arbitres de L1, ils ont le même maillot, mais pas toujours les mêmes passions

ARBITRES – Souvent pris pour cible par les supporters ou les joueurs, les arbitres du Championnat de France sont finalement très peu connus du grand public. A l'heure où la L1 a ouvert ses portes, c'était l'occasion de s'intéresser de plus près aux hommes en noirs qui officient chaque semaine sur les pelouses françaises.

"Arbitres de foot, on n'a pas le même maillot, mais on a la même passion." Ce slogan de la Fédération Française de Football, diffusé chaque dimanche matin avant Téléfoot dans le cadre d'un clip de promotion sur le métier d'arbitre, est resté dans la mémoire de tous les amateurs de football. Et il s'applique évidemment aux arbitres du Championnat de France. D'ailleurs, les noms de Clément Turpin, Nicolas Rainville, Saïd Ennjimi et de Tony Chapron, qui officient chaque semaine sur les terrains de L1, sont connus de tous, pas toujours pour les bonnes raisons, mais que savez-vous vraiment de ces hommes ? Que cherchent-ils à réellement dissimuler derrière leurs sifflets et leurs cartons, les objets de la discorde pour un bon nombre de supporters et joueurs ? Le guide des arbitres publié par la FFF fait justement la lumière sur la face cachée des hommes en noir.

Si la plupart d'entre eux, comme Wilfried Bien, Tony Chapron ou Clément Turpin, ont fait de l'arbitrage leur métier premier, d'autres ont des occupations diverses et variées une fois qu'ils ont sifflé la fin des matches du week-end, et certains ont une attirance particulière pour... l'arithmétique ! C'est le cas d'Antony Gautier, maître de conférences en mathématiques, ou de Saïd Ennjimi, qui aura l'occasion d'exercer sa profession d'expert-comptable au cours de sa suspension de quatre mois administrée par la FFF. Quant à Fredy Fautrel, il est aujourd'hui employé de banque, alors que Sébastien Moreira est chargé de la communication à la Poste. Sponsor qui apparaît sur la tunique des arbitres. Le hasard fait bien les choses. Dans un autre genre, Hakim Ben El Hadj et Stéphane Jochem occupent de leur côté le métier de policier.

Chapron amateur de lecture, Ennjimi préfère s'évader dans son travail d'expert-comptable

Les 21 arbitres interrogés ne renient pas leur amour pour le foot, loin de là, mais le ballon rond n'est pas non plus leur seul hobby, car ils partagent tout de même une passion commune pour le sport en règle générale et sous toutes ses formes. "L'athlétisme, le VTT et le cyclisme" pour Mikael Lesage, "le tennis, la course à pied" pour Johan Hamel, "le squash" pour Fautrel ou encore "la pratique de la natation" pour Ruddy Buquet font partie des loisirs de ces messieurs.

A LIRE AUSSI
>> Saïd Ennjimi suspendu pour avoir réclamé des maillots de l'OM

En revanche, bon nombre d'entre eux préfèrent complètement couper avec le sport quand ils n'arbitrent pas les stars de la L1. Tony Chapron aime s'évader dans "la lecture, le cinéma et les voyages" alors que Saïd Ennjimi, décidément très porté sur les chiffres, privilégie "la littérature économique et son travail d'expertise comptable passionnant aux contacts des chefs d'entreprise." Lionel Jaffredo fait davantage dans le romantisme, puisque ce Breton pur souche opte "pour les balades à pied au bord de la mer", tout comme Antony Gautier qui aime "passer du temps en famille et s'intéresser à la politique", tandis que Nicolas Rainville "passionné par la culture de la région nîmoise (la Camargue et les taureaux)" vante les mérites de son patrimoine. En somme, il y en a pour tous les goûts. Et ils n'ont décidément pas tous les mêmes passions. Mais le samedi soir venu, le football réunit tout ce beau monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Nous devrions être ce soir à 12 millions d'injections, deux millions de plus" que prévu, affirme Jean Castex

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

Lire et commenter