Argentine : Mauro Icardi écarté de la sélection à cause de Messi ?

Football

ACCUSATIONS - Dans le contexte d'une campagne de qualification compliquée, Lionel Messi est dans l’œil du viseur des médias locaux. Ces derniers soupçonnent le capitaine de l'Albiceleste d'avoir mis son veto auprès du sélectionneur national pour qu'il ne convoque pas le prolifique attaquant de l'Inter Milan, Mauro Icardi.

La sélection argentine traverse une zone de turbulence. La mauvaise série de l'Albiceleste (aucune victoire lors des trois derniers matchs) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 a alimenté les critiques des observateurs argentins et nourrit la crainte pour les partenaires de Lionel Messi de regarder le Mondial à la télévision, l'Argentine pointant actuellement à la 5ème position de la zone Amérique de sud, ce qui lui donnerait seulement une place de barragiste.

Mais en Argentine, ce ne sont pas seulement les résultats de la sélection nationale qui font débat. Les rumeurs se multiplient pour penser que Messi ferait régulièrement pression sur le sélectionneur en place afin d'écarter ceux qui n'auraient pas grâce à ses yeux. On reprocherait notamment à "La Pulga" d'être la raison de la longue parenthèse intenationale de Carlos Tevez en 2011 à l'issue de l'élimination en quart de finale de la Copa América contre l'Uruguay.

Le numéro 10 du Barça ne considérerait pas Icardi comme étant "digne de confiance"

Cinq ans plus tard, l'histoire semble se répéter avec un autre de ses compatriotes. Selon plusieurs journalistes argentins de l'émission "Debate Final", Mauro Icardi payerait encore le fait d'avoir "piqué" Wanda Nara à Maxi Lopez, ami et ex-coéquipier de Messi au Barça, qui a eu trois enfants avec la jeune femme. C'est pourquoi le numéro 10 du FC Barcelone ne considererait pas l'attaquant de l'Inter Milan comme étant "digne de confiance"et l'aurait fait savoir à son sélectionneur Edgardo Bauza. Une trahison survenue il y a des années mais qui avait choqué l'opinion publique en Argentine. Diego Maradona y est même allé de son commentaire lors du match pour la paix dans le monde organisé mercredi soir par le pape François, à Rome, quailifiant Icardi de "traître". 

Co-meilleur buteur de Serie A avec 6 buts inscrits en 7 matches,  Mauro Icardi détenait la saison dernière le titre honorifique d'attaquant le plus efficace d'Europe en terme de ratio tirs/but. En dépit de ses excellentes performances, il n’est jamais convoqué par les sélectionneurs argentins (il dipose d'une seule sélection en 2013 pour huit minutes passées sur le terrain) qui lui préfèrent Gonzalo Higuain, Paulo Dybala ou Sergio Agüero. Trois très grands attaquants certes. Mais Icardi pouvait aspirer à être appelé compte tenu de la convalescence de Messi. "La Pulga" aurait-elle quelque chose à voir dans cette nouvelle absence ?

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Lire et commenter