Arsenal-Chelsea : le salut d’Olivier Giroud par la Ligue Europa

Football

FOOTBALL – Olivier Giroud, qui sera titulaire ce mercredi soir (21h) lors de la finale de la Ligue Europa entre son club de Chelsea et son ancienne équipe d’Arsenal, arrive au bout d’une saison paradoxale. Le champion du monde a très peu joué, mais il a été le moteur des Blues pour atteindre cette finale.

Il fut un temps, pas si lointain, où atteindre la première place du classement des buteurs d’une coupe d’Europe à la fin d’une saison, signifiait au moins qu’on est un joueur qui compte, littéralement, dans son équipe. Olivier Giroud est donc devenu, cette saison, l’exception qui confirme cette règle. Plus à un paradoxe près, l’attaquant, devenu cet été l’avant-centre des champions du monde sans inscrire le moindre but durant le Mondial, débutera en effet, ce mercredi soir avec Chelsea, la finale de ce mercredi soir contre son ancienne équipe d’Arsenal, avec ce statut de meilleur buteur (10 réalisations) de la Ligue Europa, mais aussi en tant que second couteau au sein de son club.

Croyez-moi, je suis très frustré mais je ne veux pas le montrer. Tu dois garder cette frustration et la transformer en énergie positive.- Olivier Giroud

Pour mémoire, Olivier Giroud a quitté les Gunners, où il n’était plus devenu qu’un 3e choix en attaque, pour les Blues, contre 22 millions d’euros, en janvier 2018, ne marquant qu’un petit but entre son arrivée et la fin de la saison dernière. Son concurrent pour le poste de n°9, Alvaro Morata, a, lui, terminé à 15 buts. Et c’est donc logiquement que l’Espagnol a débuté l’actuelle saison en tant que titulaire... Avant d’enchaîner les prestations fantomatiques et d’être prêté, cet hiver, à l’Atlético de Madrid. Mais, plutôt que de s’en remettre à Olivier Giroud, l’entraîneur de Chelsea, Maurizio Sarri, a préféré faire venir son ex-meilleur buteur à Naples, Gonzalo Higuain. Un coup qui se soldera, aussi, par un échec.

Voir aussi

À eux deux, Alvaro Morata et Gonzalo Higuain ont inscrit 10 buts cette saison. C’est peu, mais c’est déjà plus que le Français, qui vient de boucler, en Premier League, son pire exercice comptable (2 buts) depuis son arrivée en Angleterre, il y a sept ans. En revanche, en Ligue Europa, parallèlement aux atermoiements des titulaires, laissés au repos sur le front continental, Maurizio Sarri a accordé beaucoup de temps de jeu à Olivier Giroud. Résultat : l’attaquant de 32 ans a flambé, inscrivant notamment un triplé contre le Dynamo Kiev lors du 8e de finale retour (5-0), avec en outre trois passes décisives à la clé ce soir-là. Il a aussi marqué durant cinq matchs de suite, une performance rare.

Un boulevard s'ouvre

"Je ne suis pas content de jouer un second rôle. Croyez-moi, je suis très frustré quand je ne suis pas sur le terrain mais je ne veux pas le montrer. Tu dois garder cette frustration pour toi et la transformer en énergie positive sur le terrain", avait expliqué, mi-avril à TF1, celui qui est resté durant tout ce temps, malgré ses mésaventures, le titulaire indiscutable à la pointe de l’attaque des Bleus de Didier Deschamps. Et pour la suite ? "J’ai besoin d’un rôle plus important", a-t-il clamé. Dont acte : Chelsea lui a fait signer, la semaine dernière, une prolongation de contrat, jusqu’en 2020.

Voir aussi

Ce n’est pas anodin : son club est frappé, jusqu’à cette même échéance de 2020, par une interdiction de recrutement, en raison d’infractions à la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs. En sachant qu’Alvaro Morata a déjà exprimé son souhait de rester à l’Atlético, que les dirigeants de Chelsea, selon des sources anglaises concordantes, n’ont aucune intention de lever l’option pour un prêt supplémentaire (18 millions d’euros par saison) ou un transfert définitif (36 millions d’euros) de Gonzalo Higuain, et que l’actuel meilleur buteur des Blues, l’ailier Eden Hazard, va lui aussi plier bagage, cela ouvre un véritable boulevard au Français en vue de la saison prochaine. Et si, en plus, il avait la bonne idée de se montrer décisif lors de la finale européenne de ce mercredi soir, il obtiendrait, enfin, un statut à la hauteur de ce qu’il désire. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter