Arsène Wenger avait bien repéré Anthony Martial... mais a choisi de ne pas miser sur lui

Arsène Wenger avait bien repéré Anthony Martial... mais a choisi de ne pas miser sur lui

FOOTBALL – Depuis le 1er septembre, Anthony Martial fait les beaux jours de Manchester United et justifie (un peu) le montant astronomique de son transfert. Il aurait pu en faire autant à Arsenal, puisque son coach, le Français Arsène Wenger, pistait depuis longtemps la pépite de Monaco... mais il a préféré miser (notamment) sur Joel Campbell.

C'était presque une évidence. Jeune, prometteur, talentueux, Anthony Martial présentait le profil idéal du joueur qu'aime tant Arsène Wenger, le coach d'Arsenal. D'ailleurs, l'Alsacien des Gunners avait l'ex-Monégasque de 19 ans dans le viseur depuis belle lurette.

Et, histoire de compenser l'inefficacité offensive de ses joueurs (seulement 5 buts inscrits depuis le début de la saison), l'idée de recruter cet été le néo-international français l'a probablement effleuré, avant même que Manchester United (2e de Premier League) n'allonge 80 millions d'euros pour le transférer de Monaco.

"Il a un talent exceptionnel, je suis d'accord avec vous"

"On le suit depuis qu'il est gamin, a même reconnu le tacticien cité dans The Independent . Il a un talent exceptionnel, je suis d'accord avec vous." Mais Arsène Wenger, passé notamment par Monaco rappelons-le, n'a pas senti le coup et a laissé passer le coche. De là à lui donner des regrets ? Eh bien non parce qu'Arsène Wenger, qui n'a donc recruté aucun joueur offensif d'un calibre honorable durant l'intersaison, estime qu'en la matière, son équipe (actuellement 5e de PL) est fort bien pourvue : "Au poste où il joue, nous avons des joueurs comme Alex Oxlade-Chamberlain, Alexis Sanchez et Joel Campbell".

Pas de regret donc, même si le premier et le second n'ont pas encore marqué après six journées de Premier League (mais ont chacun délivré une passe décisive), quant au dernier... vous vous souvenez ? C'est ce Costaricien de 23 ans recruté en 2011 et tellement prometteur qu'Arsène Wenger l'a expédié aux quatre coins de l'Europe (dont Lorient en 2011-2012). Cette saison, enfin, "AW" s'est décidé à le conserver... pour faire le nombre à l'entraînement : quatre fois non retenu dans l'équipe, il l'a collé à deux reprises sur le banc au cours des six premières journées.

Pendant ce temps, à Manchester United, Anthony Martial, auteur de trois buts en deux matchs de Premier League, a réussi des débuts exceptionnels, meilleurs que ceux de Thierry Henry ou Eric Cantona en leurs temps. Toujours pas de regrets, Arsène ?

EN SAVOIR + >> VIDÉO – Le premier doublé de Martial en Premier League

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.