Atletico Madrid-Chelsea : un coup de "Mou"

Atletico Madrid-Chelsea : un coup de "Mou"

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - Comme José Mourihno sait si bien le faire, le jeu de son Chelsea a pourri cette demi-finale aller à Madrid (0-0). Un match nul qui donne aux Blues un bel avantage en vue du match retour, mercredi prochain à Londres.

L'inattendu, parfois, ne surprend pas. A voir l'affiche surprise de cette demi-finale entre l'Atlético Madrid et Chelsea, deux équipes au jeu assez fermé et capables de défendre des heures durant, on se doutait qu'il n'y aurait pas beaucoup de spectacle hier soir. Non pas qu'il ne se soit rien passé sur la pelouse de Vicente Calderon, mais hormis la blessure à l'épaule de Petr Cech au quart d'heure de jeu, il faut bien avouer que la première mi-temps entre les Colchoneros et les Blues a été d'un ennui mortel.

Entre fautes un peu sèches, coups de pied arrêtés et contres mal menés, le match a souvent été à l'image de Diego Simeone et José Mourinho : réfléchi et âpre, comme ces deux entraîneurs. Pourtant, les précédentes confrontations entre ces équipes avaient offert treize buts en trois rencontres. Mais hier, Chelsea a dû faire sans Samuel Eto'o, ni Eden Hazard (blessés). Fernando Torres, lui, était bien là mais est resté fantomatique. A Madrid, Diego Costa a été complètement muselé, au point que l'on regretterait Falcao, aujourd'hui à Monaco, et capable d'inscrire un retentissant triplé face aux Anglais lors de la Super Coupe d'Europe 2012 (4-1). Pas de buts, donc, mais des coups.

Chelsea a étouffé Madrid

La seconde période reprenant avec une frappe molle de Franck Lampard et un David Luiz mis au sol par Diego. Autre fait notable : une nouvelle blessure avec la sortie de John Terry à la 70e minute. Pour sa cinquième demi-finale d'affilée en Ligue des champions, Mourinho, en stratège, est venu en Espagne pour prendre le nul. Pour sa première, Simeone, en novice, n'a pas su trouver les armes. Trente fautes commises en tout, et des Madrilènes dominateurs dans la possession du ballon mais restés stériles.

Un peu comme le Barça qui avait été éliminé à ce stade de la compétition en 2010 par ce même José Mourinho, du temps où il entraînait l'Inter Milan. Cette année-là, les Nerazzurri avaient fini champions d'Europe face au Bayern Munich, et The Special One se verrait bien refaire le coup avec les Blues.

Revivez le live d'Atlético Madrid - Chelsea ici.

Plus d'articles

Sur le même sujet