Autographes rémunérés, primes de défaite, impôts... : les folles clauses révélées par Football Leaks

Football

FOOTBALL – Dans le cadre des révélations effectuées par Football Leaks, Mediapart a dévoilé ce mardi des clauses, parfois improbables, bonus ou encore avantages figurant dans certains contrats de joueurs (Thiago Silva, Lloris, Agüero…). Primes de défaite, salaires astronomiques, autographes rémunérés. En voici un florilège.

Lloris gagnant… même quand il perd

Hugo Lloris est particulièrement bien chouchouté outre-Manche. Le gardien et capitaine des Spurs dispose dans son contrat d’une prime lui rapportant 8000 euros à chaque victoire de Tottenham. Jusqu’ici, rien de véritablement choquant dans le monde merveilleux des footballeurs. Plus surprenante, en revanche, la prime de défaite dont bénéficie l’international français. A chaque revers du club londonien, Hugo Lloris perçoit environ 4000 euros. Gagnant sur toute la ligne.

Thiago Silva, comme un roi à Paris

Débaucher un joueur du standing de Thiago Silva nécessite d’importants efforts financiers. Le Paris Saint-Germain a donc été contraint de mettre les petits plats dans les grands pour attirer le défenseur brésilien à l’été 2012. En plus de lui verser un salaire annuel de 8 millions d’euros, le club de la capitale a également accordé quelques privilèges à son capitaine. Paris s’est notamment résolu à régler les impôts que devait payer le joueur en Italie (2,5 millions d’euros) ainsi qu’un complément d’impôt estimé à 350 000 euros, la faute à une double imposition française et transalpine. En parallèle, le PSG s’est engagé à compenser un manque à gagner de 140 000 dollars lié au contrat Nike dont bénéficie Thiago Silva, puisque la marque à la virgule ne rémunère pas de la même façon ses joueurs évoluant dans des très grands clubs comme l’AC Milan et les joueurs jouant pour des clubs d’un standing moindre comme le PSG. 

Lire aussi

    La Chine régale Lavezzi

    Ce n’est un secret pour personne, mais si Ezequiel Lavezzi a décidé de quitter le PSG et de poursuivre sa carrière en Chine l’hiver dernier, ce n’était sûrement pas pour la compétitivité de son championnat. Mediapart révèle que le club de Heibei China Fortune, qui n’a jamais aussi bien porté son nom, verse à l’international argentin un salaire mensuel estimé à 2,5 millions de dollars ! Ce qui fait de Lavezzi l’un des cinq footballeurs les mieux payés de la planète. Les dirigeants chinois ont également mis à disposition de l’ancien joueur du Paris Saint-Germain un appartement, deux voitures, un chauffeur, un cuisinier et un traducteur.

    Neymar, des autographes qui rapportent

    Les vignettes Panini sont elles aussi très rentables. Demandez donc à Neymar et Cristiano Ronaldo tous deux rémunérés 50 000 dollars afin d’apposer leur signature sur six-cents vignettes de la firme Panini America. Faites le calcul, cela revient donc à 83 dollars l’autographe. Egalement sous contrat avec la marque, l’ancien joueur du Barça Xavi n’aurait obtenu que 40 000 dollars, ce qui aurait eu le don de l’agacer.

    Quand l'Atlético touche le jackpot grâce à Agüero

    Incroyable mais vrai, les excellentes performances de Sergio Agüero sous le maillot de Manchester City font aujourd'hui le bonheur de l’Atlético de Madrid qu’il a quitté à l’été 2011. Auteur d’une centaine de buts avec les Citizens, l’attaquant argentin rapporte 250 000 euros aux Colchoneros à chaque tranche de quinze buts inscrits à la faveur d’une subtile clause introduite dans le contrat du "Kun". Malin.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter