Ligue des champions : comment va jouer le PSG à Liverpool ?

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Le Paris Saint-Germain passe son premier test d’envergure de la saison ce mardi soir sur la pelouse du vice-champion d’Europe, Liverpool, en ouverture de la Ligue des champions. Qu’a concocté l’entraîneur Thomas Tuchel pour l’occasion ?

"Pour faire un bon film, il faut trois choses : une bonne histoire, une bonne histoire, et une bonne histoire", formulait le grand cinéaste Henri-Georges Clouzot. En ce qui concerne Jürgen Klopp et Thomas Tuchel, entraîneurs respectifs de Liverpool et du PSG, opposés ce mardi soir dans un choc majuscule en ouverture de la Ligue des champions, l’adage pourrait être : "Pour faire un bon match, il faut trois choses : un gros pressing, un gros pressing et un gros pressing."

Dans la bouche du capitaine parisien Thiago Silva, lundi soir, cela donnait : "À chaque moment, l’adversaire peut marquer." En effet, ce mardi soir sur la mythique pelouse d’Anfield, pas un porteur du ballon n’échappera à un harcèlement du vis-à-vis adverse. Il faudra bien, pourtant, trouver des espaces pour espérer marquer. Que prévoit exactement le coach du PSG ?

Quelle composition d’équipe ?

Buffon étant suspendu, Areola débutera dans les cages. En défense, la charnière sera constituée du duo Thiago Silva-Kimpembe. À droite, on trouvera Meunier. À gauche, Bernat, très juste physiquement et apparu à la peine vendredi contre Saint-Étienne, est en balance avec le néo-pro Nsoki, dont l’inexpérience à ce niveau pourrait poser problème. Au milieu, Marquinhos et Rabiot seront à la récupération, aidés ponctuellement par un Di Maria au rôle hybride (on y reviendra). Enfin, devant, l’habituel trio Neymar-Cavani-Mbappé sera chargé de dynamiter la défense des Reds.

Et quelle animation ?

Lors de la séance d’entraînement effectuée dans l’intimité d'un huis-clos au Camp des Loges lundi, Thomas Tuchel a travaillé plusieurs séquences, laissant penser que son équipe évoluera différemment selon qu’elle ait ou non le ballon. Sur les phases de possession, Rabiot deviendra premier relanceur, et Di Maria aura pour mission de se projeter vers l’avant, sur tout le front de l’attaque. De son côté, Mbappé devrait permuter et Neymar décrocher dans l’axe pour organiser le jeu, tel un n°10. Sans le ballon, Di Maria devra en revanche redescendre pour prêter main forte à Marquinhos, peu habitué au rôle de sentinelle. Et qui sera sans doute, dans le cœur du jeu, la cible principale du pressing adverse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter