4 choses à savoir sur l'Etoile Rouge de Belgrade, que le PSG affronte ce mercredi en Ligue des champions

Football
DirectLCI
LÉGENDAIRE - Vainqueur d'une C1 en 1991, l'Étoile Rouge fait son grand retour cette année dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Les Serbes, opposés au PSG ce mercredi (à 18h55) au Parc des Princes, s'avancent sans peur et riches de leur histoire.

Plus qu'un club de foot, l'Étoile Rouge est un monument. Vestige d'une époque, celle de la Coupe d'Europe des clubs champions, et d'un pays aujourd'hui disparu, la Yougoslavie. Le club le plus populaire de Serbie (28 titres) rappelle d'innombrables souvenirs aux plus anciens d'entre nous. Des souvenirs parfois même douloureux pour quelques supporters français. 

À l'heure d'affronter le Paris Saint-Germain, ce mercredi 3 octobre (à 18h55, en direct commenté sur LCI)au Parc, pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, LCI vous présente cette équipe à part, en quête de son glorieux passé.

Un monument du football mondial

Club de la jeunesse communiste et anti-fasciste, fondé en 1945, l'Étoile Rouge de Belgrade ("Crvena Zvezda", en version originale) est la première équipe slave de l'histoire à avoir remporté la Ligue des champions. C'était le 29 mai 1991, à Bari, au terme d'un match au suspense haletant et d'une séance de tirs aux buts cruelle face à l'Olympique de Marseille (0-0, 5 t.a.b. à 3). Finaliste malheureux de la Coupe UEFA en 1979, le club phare de Yougoslavie balayait les Waddle, Papin et autres Boli. À ce jour, aucune équipe slave n'a jamais réussi à égaler la performance des coéquipiers de Siniša Mihajlović, Robert Prosinečki et Dejan Savićević. 

Une (très) longue traversée du désert

Vainqueur de la C1 en 1991, l'Étoile Rouge retrouve pour la première fois depuis 27 ans le parfum de la plus prestigieuse des Coupes d'Europe. Le club serbe, opposé au PSG, effectue son premier déplacement en Ligue des champions depuis la phase de poules 1991-1992. Plombée par des décisions politiques et sa rivalité exacerbée avec le Partizan, l'autre équipe de Belgrade a buté à six reprises sur le 3e tour préliminaire de la Coupe aux grandes oreilles. 


Cette année, la meilleure équipe de Serbie depuis deux ans a passé l'obstacle. Après avoir affronté les Lettons du Spartaks Jurmala, les Lituaniens du Sūduva Marijampolė et les Slovaques du Spartak Trnava, les hommes de Milojević n'ont pas laissé passer leur chance. Ils ont remportés leur barrage contre Salzbourg (0-0, 2-2) grâce aux buts marqués à l'extérieur. 

Retrouvailles (in)attendues avec le PSG

Né à Mayotte et formé à la Réunion, El Fardou Ben Nabouhane a eu une trajectoire étonnante dans le football. Avant de se révéler en Grèce ou de faire vrombir le Marakana, le stade de l'Étoile Rouge à l'intimidant tunnel, le Comorien a fait ses classes au Havre. Alors espoir des Ciel et Marine, il dispute quelques bouts de matches avec l'équipe première. Il fait finalement ses grands débuts en Ligue 1 le 15 novembre 2008, à l'occasion de la réception du... PSG. 


Ce soir-là, les "Hacmen" ne font pas un pli devant leur public (1-3). Après diverses expériences à Vannes et en Grèce, il est recruté à l'Olympiakos par l'Étoile pour 500.000 euros en janvier 2018. En août dernier, Ben Nabouhane confiait à So Foot son envie "d'affronter un club français, le PSG surtout". Dix ans après leur dernier affrontement, son souhait va être exaucé. 

Invaincue pendant 34 matches de suite

Malgré tout ce qui peut être dit ici et là, la réception de l'Étoile Rouge pourrait ne pas être une partie de plaisir pour le PSG. Les Parisiens vont se frotter à un adversaire redoutable, qui a tenu tête à Naples (0-0) lors de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Pour trouver trace d'une défaite des Serbes, il faut remonter au 21 février dernier et un match perdu contre le CSKA Moscou (1-0) en 16es de finale retour de la Ligue Europa. Le club le plus titré de Serbie reste sur une série de 34 matches consécutifs sans défaite. À domicile, l'Étoile ne s'est plus inclinée depuis un an, c'était le 19 octobre 2017 face à Arsenal (0-1) en C3.

Sur le même sujet

Plus d'articles