Avant Pays-Bas – France, Didier Deschamps zappe la mise en place tactique… et recadre Anthony Martial

Avant Pays-Bas – France, Didier Deschamps zappe la mise en place tactique… et recadre Anthony Martial
Football

FOOTBALL – Lors de l’ultime entraînement avant le match contre les Pays-Bas (lundi soir à 20h45 sur TF1), Didier Deschamps s’est attelé à brouiller les pistes concernant son onze de départ, comme il le fait régulièrement, ce qui indique qu’il reconduira l’équipe victorieuse vendredi face à la Bulgarie. En marge de cette séance, on a surtout noté qu’il a passé de longues minutes à recadrer Anthony Martial.

« C’est une solution », a lâché, dans un sourire coquin, Didier Deschamps à un journaliste qui lui demandait, ce dimanche soir, en conférence de presse, s’il comptait reconduire le même onze de départ que celui de vendredi, face à la Bulgarie (4-1) au Stade de France, précisant tout de même, qu’il y aura « au moins un changement puisque Bacary (Sagna) est blessé ». Lequel, ce n’est pas un secret, sera remplacé par Djibril Sidibé au porte d'arrière-droit. Il a donc fallu attendre une demi-heure et l’ultime entraînement à huis-clos, sous le ciel lugubre et le vent glacé d’Amsterdam, pour se faire une idée de la composition d’équipe qu’il alignera lundi soir, contre les Pays-Bas. Et encore…

Lire aussi

    Contrairement à ce qu’il avait fait à la veille de la réception des Bulgares, mais comme il l’a fait durant tout l’Euro et avant le déplacement en Biélorussie (0-0), le sélectionneur n’a pas effectué de mise en place tactique, petit match rituel aux allures de répétition générale pour travailler les automatismes de ceux qui seront titulaires le lendemain. Au contraire, il a divisé son effectif en petits groupes desquels aucune association logique ne se dégage. Cela indique qu’il reconduira sans doute le onze de vendredi, puisqu’il n’a pas permis à un éventuel entrant de travailler avec son binôme (on pense à N’Golo Kanté, qui pourrait suppléer un Paul Pogba à la peine vendredi, au milieu, au côté de Blaise Matuidi).

    Lire aussi

      Une image a, du reste, attiré les regards indiscrets : celle d’un Didier Deschamps passant plus de vingt minutes à discuter avec Anthony Martial. Rien n’a filtré quant au contenu de l’échange mais, par le geste, le sélectionneur a semblé évoqué avec lui un sujet d'ordre tactique. Sa longue durée, pour le moins singulière dans le contexte, n’a clairement rien d’anodine. Le coach reprochait-il à l’attaquant, titulaire en Italie et en Biélorussie début septembre, mais remplaçant vendredi, une forme de nonchalance durant cet entraînement ? Il n’est pas interdit de le penser.

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

      EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

      CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

      Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

      Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent