Ballon d’or 2016 : le classement complet (et toutes ses incongruités)

Football

FOOTBALL – Cristiano Ronaldo a donc remporté, comme attendu, le Ballon d’or 2016. Mais derrière lui, c’est une drôle de hiérarchie mondiale qui se dessine.

Cristiano par ci, Ronaldo par là, c’est bien joli, mais le plus important, au final, dans le Ballon d’or, c’est bien le classement, qui offre, via les 173 journalistes votants, de l’Algérie au Vénézuela en passant par la Slovénie, une photographie, donc une image arrêtée, de l’année footballistique venant de s’écouler. Au premier plan, le podium, au second, le top 5, et derrière, le détail d’une hiérarchie mondiale fatalement relative. Voici, pour commencer, le classement complet de cette édition 2016.

1er Cristiano Ronaldo (Portugal ; Real Madrid)

2e Lionel Messi (Argentine ; FC Barcelone)

3e Antoine Griezmann (France ; Atlético de Madrid)

4e Luis Suarez (Uruguay ; FC Barcelone)

5e Neymar (Brésil ; FC Barcelone)

6e Gareth Bale (Pays de Galles ; Real Madrid) 

7e Riyad Mahrez (Algérie ; Leicester)

8e Jamie Vardy (Angleterre ; Leicester)

9e Gianluigi Buffon (Italie ; Juventus) et Pepe (Portugal ; Real Madrid)

11e Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon ; Borussia Dortmund)

12e Rui Patricio (Portugal ; Sporting Lisbonne)

13e Zlatan Ibrahimovic (Suède ; PSG/Manchester United)

14es Paul Pogba (France ; Juventus/Manchester United) et Arturo Vidal (Chili ; Bayern Munich)

16e Robert Lewandowski (Pologne ; Bayern Munich)

17es Toni Kroos (Allemagne ; Real Madrid), Luka Modric (Croatie ; Real Madrid) et Dimitri Payet (France ; West Ham)

Listons, maintenant, tout ce que cette hiérarchie a d’illogique, de notre humble point de vue.

1) Lionel Messi finit devant Antoine Griezmann. Taxez-nous de chauvinisme si vous voulez, mais le Français a porté son club en finale de la Ligue des champions, puis sa sélection à celle de l’Euro, quand l’Argentin a "juste" gagné la Liga, et n’est pas apparu sous son meilleur jour lors de la Copa America.

2) Si la seconde place de Messi se justifie, on vous voit venir, par son nombre de buts (47), notons que Luis Suarez, 4e, a marqué plus de buts (44) que Griezmann (28) et que… Ronaldo (38).

3) Gareth Bale, au sommet de son art durant toute l’année, allant jusqu’à conduire le Pays de Galles en demi-finale de l’Euro, est 6e.

4) Pepe, meilleur joueur portugais de l’Euro (et de loin), intraitable toute l’année avec le Real Madrid, finit derrière deux joueurs de Leicester, certes champions d’Angleterre, mais qui ont disparu depuis le mois d’août.

5) Zlatan Ibrahimovic, auteur d’un Euro catastrophique et à la peine depuis son arrivée à Manchester United, est classé trois places devant Robert Lewandowski. Ce qui a d’ailleurs bien fait rire la mitraillette du Bayern Munich.

6) Paul Pogba termine trois places devant Luka Modric et Toni Kroos, malgré une année objectivement moins belle, en particulier durant l’Euro et depuis août.

7) Dimitri Payet, qui a porté West Ham puis les Bleus à bout de bras, finit derrière Pogba, qui n'a porté personne.

8) Le plus gros scandale : Sergio Ramos et Andrès Iniesta ne sont même pas dans le top 20.

On s’arrête là, sinon, pour de vrai, on pourrait y passer la nuit.

Lire aussi

    En vidéo

    TRAIT D’ACTU – Comment le Ballon d’or est-il décerné ?

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter