VIDÉO - Règles, vote, fonctionnement : comment le Ballon d'Or 2018 est-il décerné ?

Football
DirectLCI
ATTRIBUTION - Propriété de France Football, le magazine inventeur et hébergeur du prix récompensant le meilleur joueur du monde et de l'année, la prestigieuse récompense va être de nouveau décernée, lundi 3 décembre à 21h. Avant de connaître le nom du lauréat du Ballon d'Or, LCI vous explique qui vote et comment ça fonctionne.

Le Ballon d'Or a déjà eu plusieurs vies. Ce lundi 3 décembre, à 21h, le lauréat du 63e Ballon d'Or France Football sera connu. Le reste du classement sera lui dévoilé à partir de 16h par le magazine. Pour la première fois depuis dix ans, le prix tant convoité ne devrait revenir ni à Cristiano Ronaldo, lauréat des deux dernières éditions, ni à Lionel Messi. 


Vainqueur de la Ligue des champions, finaliste de la Coupe du monde avec la Croatie et désigné joueur de l'année par l'UEFA et la FIFA, Luka Modric est le grand favori pour remporter la récompense individuelle ultime. Mais le verdict demeure incertain, puisque Raphaël Varane, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, tous champions du monde avec l'équipe de France l'été dernier en Russie, présentent de sérieux arguments à faire valoir dans la course au Ballon d'Or.

Créé en 1956 par le magazine France Football, le trophée qui récompense le meilleur joueur de football de l'année n'a toutefois pas toujours existé sous sa forme actuelle. La distinction, réservée jusqu'en 1995 aux seuls joueurs européens, évoluant dans un club européen et décernée par des journalistes internationaux, s'est peu à peu ouverte aux joueurs étrangers évoluant en Europe puis à toutes les nationalités en 2007. Ce qui explique pourquoi ni Pelé ni Diego Maradona, qui ont pourtant soulevé la Coupe du monde, ne l'ont jamais remporté.

Un mode d'attribution revu et corrigé

Son mode d'attribution a évolué en 2010 avec la fusion des titres de Ballon d'Or et de Meilleur footballeur de l'année Fifa. Dès lors, le panel a été élargi et le système de notation revu. Le classement a été établi en fonction du vote des 208 sélectionneurs des pays membres de la Fifa, des 208 capitaines des sélections ainsi que d'un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la Fifa. De là sont nées plusieurs polémiques puisque sélectionneurs et capitaines privilégiaient un vote pour un compatriote ou un partenaire de club, avec pour conséquence directe de ne pas récompenser le meilleur joueur de l'année (Wesley Sneijder en 2011 ou Franck Ribéry en 2013) mais avant tout le meilleur joueur du monde. 


Avec la fin du partenariat entre France Football et la Fifa, acté en septembre 2016, le magazine a choisi de revenir à une formule plus traditionnelle en s'appuyant sur ce qui avait fait le succès du Ballon d'Or jusqu'alors : le vote unique des journalistes. La liste de 23 joueurs prédéfinie où chacun attribuait des points a laissé place à une liste de 30 nommés constituée et publiée en octobre par le magazine. La deadline pour voter est fixée à novembre.

En vidéo

Ballon d'Or : l'histoire d'une récompense

Le système de notation est dicté par trois critères, que France Football présente comme "des valeurs". 1. Les performances individuelles et collectives durant l'année considérée, comprenez le palmarès ; 2. La classe du joueur, autrement dit le talent et le fair-play : 3. La carrière du joueur. Il permet d'établir un classement : six unités pour le premier, quatre pour le second, trois pour le troisième, deux pour le quatrième et un pour le cinquième. Et donc, d'en tirer un lauréat qui sera dévoilé ce lundi à 21h lors d'une cérémonie diffusée sur la chaîne L'Équipe, qui appartient au même groupe que le magazine à l'origine du prestigieux prix.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter