Ballon d'Or 2013 - Papin : "Je vote Ribéry"

Ballon d'Or 2013 - Papin : "Je vote Ribéry"

DirectLCI
INTERVIEW - Jean-Pierre Papin, comme Raymond Kopa, Michel Platini et Zinedine Zidane, fait partie de la caste très fermée des Français ayant remporté le Ballon d'or, sauf que lui reste le seul à l'avoir gagné sous le maillot d'un club français. Rencontré à l'occasion de la sortie de "JPP, le livre anniversaire" (ed. Hugo Sport), dont les bénéfices seront entièrement versés à son association Neuf de Coeur, l'ex-artificier de l'OM évoque pour metronews l'évolution de l'esprit du trophée et mesure les chances de Franck Ribéry de lui succéder lundi.

Voyez-vous Franck Ribéry remporter le Ballon d'or ?
C'est la question qui tue en ce moment. Personnellement, je regrette surtout que la Fifa ait changé les règles du jeu en prolongeant la durée du vote au dernier moment. Parce que, jusqu'au mois de septembre, c'était lui qui le gagnait, je pense. Il avait tout fait pour l'avoir. Il a été bon, il ne s'est même pas blessé, ou très peu, il a été décisif, qu'on parle de buts ou de dernières passes, il a gagné tous les titres qui se présentaient à lui... Je trouve que l'homme a changé aussi. Il est devenu plus responsable. On le sent beaucoup plus tranquille, plus serein. Mais quand ils ont décidé de prolonger le vote, Ronaldo a été extraordinaire, notamment en barrage pour le Mondial où il a inscrit quatre buts, qualifiant le Portugal à lui seul. Et derrière, il a enchaîné avec le Real Madrid...

Ce délai supplémentaire ne peut que desservir Ribéry ?
Ça ne peut pas l'aider. Son principal concurrent est devenu magique juste à ce moment-là ! Ronaldo a des stats monstrueuses. Après, il n'a rien gagné cette année. Mais ça me rappelle étrangement ce qui était arrivé à Sneijder en 2010. Il méritait vraiment le Ballon d'or, il avait tout gagné (un triplé Ligue des champions-Serie A-Coupe d'Italie avec l'Inter) sauf la Coupe du monde (il avait échoué en finale contre l'Espagne, 1-0 a.p, ndlr). Et finalement il ne l'a pas eu. Voilà. J'ai peur que, de la même façon, Franck ne le gagne pas juste parce que Ronaldo a survolé le barrage et la fin d'année.

À ce sujet, quel regard portez-vous sur l'évolution de l'esprit du trophée ?
À mon époque, c'était un autre vote. Seuls les journalistes élisaient le Ballon d'or. Aujourd'hui, les sélectionneurs et les capitaines d'équipe nationale votent aussi. Je ne dis pas qu'avant, on ne regardait pas les statistiques individuelles, ça m'avait bien servi pour le gagner (en 1991, ndlr), mais ce n'est plus pareil. Déjà que sortir une liste de 23 c'est compliqué, sortir une liste de trois, je trouve ça injuste. J'adore Messi par exemple, mais je trouve injuste qu'il soit parmi les trois finalistes cette année. Il est resté blessé quatre mois, durant lesquels il n'a donc pas pu s'exprimer. Alors qu'à côté, des joueurs comme Van Persie et Ibrahimovic n'y sont pas...

Sans parler de certains coéquipiers de Ribéry au Bayern, comme Schweinsteiger et Müller...
Certes, mais on vote au nom du spectacle. C'est ce que je vois, en tout cas. Ronaldo et Messi, on les récompense pour leurs buts. Alors pourquoi pas Van Persie et Ibrahimovic ? Ribéry, c'est autre chose, mais c'est aussi le spectacle. Je suis d'ailleurs très déçu pour Zlatan, qui conjugue ses buts à beaucoup de caractère. Je n'ai pas compris qu'il n'ait pas été retenu parmi les trois derniers nommés. Parce qu'après son quadruplé à Anderlecht, je pensais qu'il avait suffisamment marqué les esprits. Peut-être que la majorité des votants avaient déjà fait leur choix à ce moment-là... Mais après, ce que fait Ronaldo, c'est tout simplement exceptionnel.

Vous le donneriez à qui, vous ?
J'aurais voté pour Ribéry. Parce que je pars du principe qu'en football, il faut des résultats. C'est un tout, pas juste une récompense individuelle. Je veux dire qu'on n'est jamais Ballon d'or tout seul. Il ne faut pas l'oublier. On est seulement la pointe de l'épée, pas l'épée entière. Et sans l'épée entière, tu ne peux pas faire grand-chose. Qu'on parle du Bayern, du PSG, du Real Madrid ou de Barcelone, il s'agit de collectifs exceptionnels. Qu'un joueur de ces clubs-là soit récompensé, ça me paraît évident. Mais cette année, j'ai l'impression que ce ne sera pas juste. Là, Ribéry le mérite non seulement parce qu'il a gagné des titres, mais aussi parce qu'il a été bon. Alors que quand on parle de Ronaldo, il n'est question que de sa dimension individuelle.

Plus d'articles

Sur le même sujet