Ballon d'or : la presse espagnole annonce la victoire de Ronaldo

Ballon d'or : la presse espagnole annonce la victoire de Ronaldo

DirectLCI
SPOILER – Les médias ibériques n'ont pas attendu l'annonce officielle du Ballon d'or 2013, lundi soir vers 20 heures, pour révéler le vainqueur du trophée. Et pour eux, pas de doutes : tout converge vers Cristiano Ronaldo, la star du Real Madrid.

Pour le suspense, on repassera. Alors que la planète football attend fébrilement le verdict du 58e Ballon d'or de l'histoire (réponse lundi soir vers 20 heures) la presse espagnole annonce déjà depuis lundi matin la victoire de Cristiano Ronaldo. Exit, donc, le triplé Ligue des champions-Bundesliga-Coupe d'Allemagne de Franck Ribéry ainsi qu'un cinquième trophée d'affilée pour Lionel Messi.

Cette année, Marca l'affirme sur son site internet : "And the winner is... Cristiano Ronaldo". Pas de conditionnel pour le quotidien espagnol, tant, selon lui, la star du Real Madrid a écrasé la concurrence, surtout en deuxième partie d'année. Les 69 buts marqués par le Portugais en 2013 et les quatre inscrits lors des barrages face à la Suède pour envoyer sa sélection à la Coupe du monde semblent avoir fait la différence.

Le Real ne se déplace pas à Zurich pour rien

Des informations que confirment d'ailleurs, plus ou moins discrètement en fonction que le titre soit madrilène ou barcelonais, le reste des médias espagnols. Depuis plusieurs jours déjà, As , affirme de son côté que Franck Ribéry est arrivé en tête des votes pour le collège des 208 journalistes internationaux consultés mais que les sélectionneurs et capitaines de sélections ont plébiscité CR7.

Indice supplémentaire : l'attaquant va arriver dans l'après-midi à Zurich, ville ou se déroule la cérémonie de remise, accompagné de sa famille, de sa petite amie (Irina Shayk) ainsi que d'une large délégation du Real Madrid. Et si une partie de l'organigramme merengue (Florentino Perez , Emilio Butragueño , Zinedine Zidane et Sergio Ramos) fait le déplacement, c'est bien pour voir leur star remporter son second Ballon d'or après celui gagné en 2008. Pas de mauvaise surprise à prévoir, donc, pour Ronaldo.

Plus d'articles

Sur le même sujet