Ballon d'or : le bug qui a "grillé" le capitaine turc auprès de son coach

Football

FOOTBALL - Le jour de la désignation du Ballon d'or est également élu le coach de l'année. En 2014, c'est le champion du monde Joachim Löw qui a reçu cet honneur, devançant Carlo Ancelotti et Diego Simeone. L'Argentin n'a pas pu compter sur le vote du capitaine turc qui évolue pourtant à l'Atlético Madrid entraîné par... Simeone.

Ardan Turan évolue depuis 2011 à l'Atlético Madrid, où il est arrivé au moment où Diego Simeone prenait le club en main. En tant que capitaine de la sélection turque, le milieu de terrain fait partie du fameux panel qui, depuis 2010, désigne le Ballon d'or, le plus beau but de l'année, l'entraîneur de l'année, etc... Mais au cours de cette élection ô combien politique, l'ancien joueur de Galatasaray a commis un impair : il a donné sa voix à... José Mourinho, ne considérant Diego Simeone, grâce auquel il a été sacré champion d'Espagne en 2013/2014, que comme le troisième meilleur entraîneur du monde.

EN SAVOIR+>> Tous les prix remis durant la cérémonie du Ballon d'or

Evidemment, un flot de questions s'est abattu sur ce taulier des Colchoneros qui a rapidement fait de passer pour un ingrat mais qui a tenu à expliquer son vote via Twitter. Son vote a été soit mal compris, soit manipulés : "Quand les délégués [de la Fifa] m'ont posé la question, j'ai choisi 'Cholo' Simeone comme meilleur entraîneur et Ronaldo comme meilleur joueur. Je l'ai dit exactement dans cet ordre. Si Simeone avait été élu meilleur coach du monde, j'aurais été aussi heureux que si ça avait été moi". L'intéressé, crédité de 19,02 % derrière Ancelotti (22,06) et Loew (36,23), appréciera, les détracteurs de cette élection de plus en plus contestée, eux, n'en sortiront que confortés. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter