Barrada : "Avec Bielsa, tu avais juste le droit de fermer ta gueule"

Barrada : "Avec Bielsa, tu avais juste le droit de fermer ta gueule"

DirectLCI
LIGUE 1 – Alors que Marcelo Bielsa avait milité pour la venue d'Abdelaziz Barrada la saison passée, le joueur admet privilégier la méthode beaucoup moins rigide de son nouveau coach Michel.

"Marcelo Bielsa m'a donné envie de venir à l'OM" déclarait Abdelaziz Barrada au moment de signer à l'Olympique de Marseille en août 2014. De l'eau a coulé sous les ponts depuis la démission du coach argentin au début de la saison et l'enthousiasme dont avait fait part l'international marocain au sujet de Bielsa est aujourd'hui beaucoup plus mesuré. Encore plus depuis l'arrivée de Michel sur le banc de l'OM.

"Tout le monde préfère la méthode de Michel ! Allez demander dans le vestiaire"

Très peu utilisé la saison passée en raison de nombreux pépins physiques et la forme incroyable de Dimitri Payet, Barrada a retrouvé un temps de jeu convenable cette année. Et si les résultats peinent à suivre, il ne compte pas rejeter la faute sur le coach espagnol. "Ce n'est pas pour lui lécher les bottes mais qu'est-ce qu'il peut y faire ? Il nous motive, il nous soutient, il fait tourner", explique Barrada dans les colonnes de L'Equipe, avant de faire un comparatif avec la méthode du prédécesseur de Michel. Et de livrer sa préférence sur le sujet. "Avec Bielsa, quand t'étais sur le banc, tu avais juste le droit de fermer ta gueule. En plus, c'est quelqu'un qui n'était pas très proche de nous, contrairement à Michel. Bon, c'est sa façon de faire. Elle a marché les six premiers mois. Ce sont deux méthodes différentes. Mais tout le monde préfère la deuxième (celle de Michel, ndlr) ! Allez demander dans le vestiaire."

A LIRE AUSSI >> Michel : "Mendy, il faut lui pointer le laser comme dans Star Wars pour qu'il soit attentif"

La description effectuée par Barrada peut paraître surprenante au vu de la première partie de saison poussive de l'Olympique de Marseille, mais il n'hésite pas à enfoncer le clou sur le cas Bielsa. Avec le sourire. "Il n'y avait pas trop de discussion avec lui... Voilà, ça ne l'a pas fait, c'est tout. Mais on en rigole aujourd'hui, avec Isla notamment. Il nous raconte des trucs sur le Chili… Un jour, avant un match contre le Brésil, Bielsa leur annonce : "Les gars, on va perdre aujourd'hui, je vous le dis. Ça ne sert à rien." Il n'a même pas essayé de les motiver. Eh ben, ils ont pris 3-0''. Pas sûr que les supporters marseillais partagent l'avis de Barrada.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter