Benzema porte le Real, Cristiano devra attendre pour le record

Football

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid a battu Liverpool pour la deuxième fois en autant de matches, avec plus de mal cette fois (1-0), grâce à une réalisation de Karim Benzema. Cristiano Ronaldo, qui n'avait besoin que d'un but pour égaler le record de Raul, est resté muet.

Santiago-Bernabeu attendait Cristiano Ronaldo , il a eu... Karim Benzema. Mardi, le Français a marqué l'unique but du match face à Liverpool, permettant au Real Madrid de s'imposer pour la deuxième fois en deux matches face aux Reds (1-0). Les merengues sont qualifiés pour les 8es de finale de la compétition alors que les Anglais devront sans doute gagner leurs deux dernières rencontres.

L'ovation reçue par Benzema à sa sortie du terrain (86e) illustre bien la place qu'a prise l'avant-centre dans le dispositif madrilène, deux semaines après un Clasico où il a été brillant également. Face à Liverpool, le joueur formé à Lyon a d'abord servi de pivot, offrant un service impeccable à James Rodriguez qui sollicitait Mignolet d'entrée de match. Puis il a converti sa première occasion : un centre parfait de Marcelo dans le dos de la défense des Reds que ''Benz'' reprenait à bout portant devant un portier impuissant (27e). Preuve de sa bonne forme dans les grands rendez-vous : l'international français a marqué dans lors des quatre matches de Ligue des champions.

Ronaldo en manque d'efficacité

Ce que n'a pas réussi à faire Cristiano Ronaldo. Le Portugais n'était qu'à un but de Raul au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des champions (71 à 70) ; il devra patienter trois semaines et un match à Ludogorets pour réussir à devancer l'Espagnol. Il a pourtant eu une occasion en or au quart d'heure de jeu, bien trouvé en retrait par Marcelo, mais Mignolet a claqué en corner sa reprise qui filait sous la transversale.

Ronaldo a ensuite manqué deux coups-francs à l'entrée de la surface ou fut contré par les défenseurs de Liverpool, bien moins apathiques qu'au match aller où ils avaient été emportés par le talent offensif des champions d'Europe (3-0). Mais mardi soir, le Real Madrid s'est trouvé un autre leader. Pas Ballon d'or, mais tout aussi classieux.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter